Ma petite entreprise TP- mini engins TP

premiere pelle

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

premiere pelle

Message par alexis86 le Mer 25 Jan - 19:10

bonjour je souhaite créer une pelle radiocommandée , pouvez vous me donner les meilleur marque

merci

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Mer 25 Jan - 21:29

Mort de rire, les meilleures marques ce sont celles que tu voudras bien créer toi même ?

Parton délibérément du modèle Bruder à Chenilles au 1/16, parce que tout le matériel qui viendra dedans , groupe hydro compris est fait pour des modèles au 1/16, 1/14.

Au dessous c’est une véritable gageure, du fait de l'encombrement notable de telles installations.

Quand on sait la place réduite des pelles Bruder, on ne chipote pas sur l'échelle du 1/16.

Mais s'il est un homme courageux pour ré inventer la poudre, et concevoir de micro groupes hydrauliques pour échelles réduites, qu'il le fasse, on suivras de près ses déboires et ses réussites ?

Aller , on commence par acheter la bruder et on la démonte proprement, ATTENTION il n'y a ni vis ni aucuns trucs d'assemblage, tout tient avec des clés plastiques genre harpon de pèche, un croc rentre dans une gâche, et une contre gâche assure la fixation.

Donc pour la pelle bruder, on réfléchis, et on ne s' ÉNERVE PAS et surtout on ne casse rien . La, c'est plus facile à dire qu' faire.

On commence par repérer les différends emplacements de ces vérroux, puis on me les énumères, je donnerais alors la solution pour le démontage.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Mer 25 Jan - 21:33

ok elle est encore en magazin

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Mer 25 Jan - 21:34

1/16 cest plus grand ou plus petit que 1/32 ou 1/50

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Mer 25 Jan - 21:43

Houla la ? Méconnaissance totale des échelles ? Mais que faisait tu sur les bancs d'écoles ?

Te prélasser contre les radiateurs près de la fenêtre pour voir défiler les gonzesses dans la rue ?

Échelle ? Pas celle ou la grenouille monte quand il fait beau temps.

Échelle de réduction: 1/16, c'est y plus grand que 1/32 ou 1/50 em ?

Calculs mon cher, tu prends ta babasse à calculer, tu divise 1000 par 16, 32, 50, et tu vois les trois résultats, et tu me l'écris ici même, ça sera ton premier devoir, attention une seule erreur, si non, pan pan cul cul lol et mort de rire.

Moi ce que je veux sur ce forum, c'est que vous appreniez à réfléchir par vous même, aussi des colles il y en aura tout plein, tu me remercieras dans un an.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Mer 25 Jan - 21:51

1000/16=62.50

1000/32=31.25

1000/50=20.00

a daccord j ai toujours eux du mal avec les echelles

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par Jacquouilles7 le Jeu 26 Jan - 6:43

Sans vouloir contredire personne, je pense que c'est plutôt 100 que tu dois diviser par ton dénominateur d'échelle !
En effet, ton dénominateur étant à deux chiffres (16, 32, 50) c'est donc 100 que tu dois diviser par (16, 32 ou 50) !
Tu aurais une echelle du type 1/125ème, tu diviserais 1000 par 125 !

Donc, si tu prends le 1/50ème, 100:50=2 donc 2 cm de ton modèle réduit représente 100 cm du modèle réel !
Concrètement, tu prends toutes les côtes du modèle réel et tu les divises par 50 pour avoir les côtes réduites !

Pour les autres rapports, tu remplaces 50 par le rapport souhaité !

En fait, plus le dénominateur est grand, plus ton modèle sera "réduit"!
Et vice-versa ! Prends pour exemple le modèle à l'échelle 1/1 qui est... Le modèle réel !

Pour imager, un modèle au 1/16ème est 16 fois plus petit que le réel ! Donc tu divises les côtes du modèle réel par 16 pour avoir tes côtes réduites !
Tu fais de même avec 32 ou 50 qui seront 32 fois plus petit et 50 fois plus petit !

Tu fais, bien entendu, l'opération inverse pour retrouver la taille de l'original !

Et quand tu vois tout ce qu'il faut faire rentrer dans le modèle au 1/16ème... Tu comprends bien que dans le modèle au 1/32ème qui est donc... 2 fois plus petit encore !!! Dur, dur ! scratch
avatar
Jacquouilles7

Messages : 1537
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 48
Localisation : bouches du rhône - 13000

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 26 Jan - 7:23

Très bien ton complément d'information.

Dans mon explication, 1000 était donc une cote réelle, les résultats trouvés sont donc les cotes du modèle réduit à l'échelle du dénominateur.

Jean jacques te la dit, : pour faire rentrer un équppement hydro prévus pour du 1/16 dans du 1/50 il faut etre drolement fortiche, tout dépends bien sur du modèle.

Il sera plus aisé de rentrer cet équipement dans une drague Bucyrus au 1/50, que dans un double billes à la mème échelle.

Ton propos en fait concerne une pelle ?

Pour moi il est plus facile de faire rentrer mon équipement dans une pelle liebherr 964 b au 1/14, que dans une mécalac à la même échelle..

Il en va de même pour un tombereau standard de chantier, par rapport à un tombereau minier, tous deux à la même échelle.

En fait ce qui fait l'échelle sur ces modèles, c'est la cabine et tous les accessoires réduits à l'échelle humaine.

Je veux dire par la, qu'un escalier prévus pour monter dans une cabine de tombereau minier, sera à l'échelle réduite choisie, par rapport à un modèle de chantier à la même échelle.

Dans un pétrolier géant, ou sur le bateau coulé à Giglio en italie, le moteur de propulsion s'il était diésel est ENORME avec des cylindres de près d'un mètre de diamètre à 6 ou 8 cylindres, ce moteur est à l'échelle du bateau, et pourtant à l'échelle humaine.

Après , réduit, c'est une question d'échelle de réduction.

Que ce soit un téléphone portable ou le concordia, tous deux sont à l'échelle humaine, après en réduction au 1/16 par exemple, il est bien évident que le concordia sera plus grand que le portable.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 26 Jan - 7:29

On part donc sur une Bruder au 1/16, ce qui est l'échelle choisie par nombre d'amateurs, ou un équipement Leimbach se loge à l'aise.

Après tout est question financière, hier je t'ai brossé un tableau général des fournitures et des prix.

Pour les deux modèles hydro de Jean Jacques et FBI 43, les résultats finaux ont été les mèmes 1100 € de fournitures, moi je prends 600 € de main d’œuvre.

Comme tu ne parait pas convaincu, je te ferais le détail des prestations et des prix correspondants, tu sera étonné des résultats.

Souvent dans d'autres forums, les gars minimisent les prix des fournitures, au final ils ont bien dépensés l'équivalent de cette somme.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 26 Jan - 8:52

Déjà la pelle Bruder, 50/55 €
Un distri 3 voies Leimbach 190 €
pompe Leimbach 220 €,
Chez Leimbach.de site sur le net


1 Radio futaba neuve 8 voies livrée 138 €
1 Module corona 2,4 giga 20,29 €
i accus lipo pour émetteur 10,48 €
La radio est neuve prise chez Tecnimodèle Chanas, le module chez Hobbyking chine, avec l'accus lipo émetteur, la transformation est faite par moi mème

1 vario de pompe 30 amp 5,17 € Hobby king
3 vario Thor, dont un 15 23 € et 2 14,à 230 €= 63 € + port 10 €= 73 €, Tecnimodel
3 moto réducteurs RB 35/200, 46,26 € Chez Conrad France

1 couronne hostaforme 90 dts 9 € chez conrad france
1 pignon 12 dts 2,50 €, idem.
1 joint tournant électrique JPG 15 € idem ou ailleurs
1 jeu lumières 10 €, Conrad
1 jeu renforts massif et godet 15 €, un bricolo personnel
4 vérins JPG 160 € ma fabrication
1 jeu visseries tuyauteries diverses 10 €, stock personnel
1 accus pelle lipo 11,1 v 4 amp 23 € Hobbyking chine
1 micro servo pour lumières 10 € Hobbyking
3 servos corona pour distributeurs 20 € idem
1 port douane de chine 11,33 € idem
1 chargeur lipo A2pro 20 € Argonay France 74000
1 peinture générale 10 € perso Liebherr france
1 kit anti parasitage 5 € Conrad
1 forfait électricité 30 € le jus de ta maison
1 potentiomètre 4,7 kilom 1,70 € Conrad
1 bouton pour dito 2,55 € idem
1 kit 2 mono manches pour chenilles 30 € récupération sur vieille rtadio 2 voies.
2 poussoirs pour lumières et annexe 2 € Conrad
1 inter général installation 3 € Conrad
1 port Leimbach 20 €
1 port Conrad 10 €.

Puis suivant choix: bruiteur diésel, son Haut parleur, et d'autres bricoles au choix. Conrad

Avec tout ça, tu en a pour 1178,28 €.

Quand tu fais un devis, tu dois tout calculer, regarde par exemple le forfait électricité: Le temps que je passe sur le modèle à bouffer du jus dans mon atelier, il faut bien le répercuter sur quelque chose ? Si non c'est pour ma pomme.

Des bricoles comme du tube plastique pour vérins il y en à 3 mètres pour 3 €, de l'huile hydro 250 cc pour 2 €, de la visserie des bouts d'alu.Du stock perso que tu a forcément achetés (ou volé) lol

Faut pas croire mais des tas de trucs non comptés sont rajoutés, à la sortie le constructeur en est plus de sa poche, qu'il ne gagne réellement.

Tous ceux sur les autres forums qui ont fait des pelles ont toujours minimiser ces faits, parce que on ne comptabilise pas tout, dans l'euphorie de la construction.

Je t'avais dit 1100 €, alors qu'il y en a déja plus.

Tu peut refaire les calculs différemment, en fait tu retomberas toujours sur cette base.

Et encore parce que moi j'achète pas mal de produits en chine, et que j'applique le prix coutant.

Va acheter tout ce matériel en France ? Sur que tu en a pour 500 € de plus.

Dis toi bien que ce genre de loisirs coute cher, mais à ton niveau répartis sur plusieurs mois, la facture est plus facile à faire passer.


Dernière édition par admin-jpg le Jeu 9 Fév - 18:11, édité 2 fois
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Jeu 26 Jan - 11:03

salut, tu les achete sur quelle site tes pieces

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 26 Jan - 11:37

Hobbyking, Conrad, Fechtner.de, Leimbach.de, veroma.de, Jung fluid, etc.

Hobbyking, comme d'ailleurs tous les sites, généralement paiements par Pay pal, Leimbach par virements bancaires, hobbyking délais entre 15 jours et un mois, si tu passe commande après le jour de l'an chinois.

Technimodel à Chanas France pour la radio et les varios.

Hobbyking pour les accus lipo, les varios en général, les modules corona 2,4 giga, les servo corona.

Chargeur lipo par A 2pro argonay.

Moto réducteurs pignons plastiques chez Conrad.

Les jouets bruder, la grande récré, King jouets.

Pompe et distributeurs, filtre tuyaux, colliers Leimbach.de

Pour tous ajustages et tournages divers je puis te faire ça en même temps que les vérins, moyennant quelques roupies, de même que le montage du module corona sur ta radio.

Dans ces cas la, c'est moi qui commande les fournitures, moi qui les arrangent, puis je te les livre, à toi les ports de commande et de livraison.

En fait, malheureusement les ports c'est toujours pour celui qui achète.

Il y ai des chances que ta pelle te coute plus cher que les prix annoncés, puisque soumis aux cours du jour.

Mais le mieux est de refaire un devis avec ce que tu veux exactement, puis de te lancer dans l'aventure, tu achète petit à petit en fonction de tes moyens financiers. Certaines fournitures que je modifient sont à me commander en premier, pour les avoir à dispo, pour fabriquer.

Mais la première chose à faire est l'achat de la pelle et son démontage le plus proprement possible, je t'indiquerais quoi faire le moment venu.

Je te préviens d'avance, explications écrites, je veux vous faire travailler aussi bien du ciboulot qu'avec vos mains, c'est à toi de m'envoyer des photos suivant avancement.

Tu suit mes recommandations tu auras une pelle fonctionnelle, tu passe outre , tu va droit dans le mur.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Jeu 26 Jan - 12:11

ok merci

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 26 Jan - 12:49

Voici à peu près l'ordre de travail pour ta pelle:

Après démontage complet, on s’occupe du châssis et des chenilles.

Il te faut approvisionner les moto réducteurs, la couronne dentée et son pignon.

Au sujet du joint tournant, tu te sert d'un joint tournant de combiné téléphonique, tu sait le truc qui évite d'entortiller le câble spiralé, ça vaut 9 € chez Conrad, il faut le préparer soigneusement, il convient très bien pour deux moteurs RB qui ne consomment rien.

Il te faut bien sur la couronne dentée alésée au diamètre du fut du châssis, si tu connait quelqu'un qui peut le faire ?

On l'enfile à force, on la colle Cyano, plus deux vis de 2 sur le châssis.

Tu a donc motorisées tes chaines, mis en place la couronne et le joints tournant, reliés les fils des deux moteurs au bas du joint tournant, et anti parasités les moteurs.

Tu passe à la tourelle, en la remontant sur le châssis, la, dans le creux arrière tu monte une tôle alu plane de 3 mm, c'est le renfort support de la machinerie.

Tu peut alors installer le moto réducteur de tourelle, je le place à droite du massif de flèche, coté droit, installation du distributeur 3 voies, la pompe prends place transversalement en arrière et sert de contre poids, son filtre à coté.



Sur cette photo, le servo de tourelle est monté à droite tourelle, en fait c'est la meilleure place, car au dessus la carrosserie se rabaisse en forme de marche pieds, il ne faut pas trop l'avancer, si non on ne peut plus refermer le capotage.

Dans le cas d'un moto réducteur, il y aura lieu de reculer cet emplacement, l'ensemble prenant plus de place en hauteur.

Sur cette photo le vérroux à été découpé, pour laisser passer les fils du joint tournant, on voit son sommet à travers le trou.

Suivant l'équipement à loger, il y aura lieu de supprimer les renforts intérieurs, car les jouets Bruder sont innervés de manières à supporter les contraintes des enfants les utilisant, très souvent les bambins montent dessus, s'en servant de porteurs.



Sur cette photo, j'ai placés des servos de chenilles, en fait ça n'a pas été la meilleure solution, tout du moins pour moi, fonction du type de radio utilisées, d'autres ont eus plus de chance avec d'autres types de servos, pour ma part ça foutait en l'air la stabilité des servos aux neutres, occasionnant des déplacements intempestifs, cela est du au fait que les potards de servos étant désaccouplés mécaniquement, les ampli avaient du mal à récupérer ces neutres.

Mort de rire un scmilblick s'est glissé dans le cliché ? Vous ne voyez pas ? Deux couronnes d'entrainement ? Une en haut, l'autre en bas, en fait elle est placée iniquement sur le châssis chenilles, ce truc est uniquement le fait de l'ordinateur, je n'ai rien fait pour obtenir ce trucage, j'en suis mort de rire.

Seul le servo de tourelle à échappé à ce massacre.

En fait il n'est pas bon de placer deux servos en chenilles sur les voies auxiliaires, il faut déplacer les potards qui serviront aux réglages du neutre. En fait il n'y a pas de trims de neutres, ceux ci sont le fait du réglage du potard de servos, ce qui n'est pas du tout sa fonction, j'en parles en détails dans le chapitre radio, sur les servos.

L'on appercoit également le pignon de sortie de tourelle et la couronne plastique posée sur le fut.

Le récepteur prendra sa place derrière le moteur de tourelle, l'accus lipo sous la cabine ré aménagée et taillée.

Note que la pompe comporte son réservoir.

Puis on passe au montage des vérins sur la flèche et sur le balancier.



Sur ces deux photos, les vérins sont remplacés par des servos, et le vérin proprement dit est constitué d'une trouvaille géniale à l'époque 2007/2008 de l'utilisation de forets à bois par Fidèle Castro allias Christopher l'admin des Engins Rc team, l'on se sert de la goujure des forets en tant que point d'ancrage, le foret sert alors de tige filetée à grand pas.

L'on voit bien qu'il faut deux servos couplés électriquement pour la flèche , et j'ai eus des tas de problèmes avec ce système, certains n'utilise qu'un seul servo sous la flèche.

Avec un servo pour une fonction, le système fonctionne pas trop mal sauf en ce qui concerne les fins de courses extrêmes et la position du neutre, perso j'ai remplacés les potards par des résistances ajustables, ça améliore ce point fixe.

Disons que pour argumenter sur ce système, c'est une manière d’accéder aux pelle à petits prix, sachant qu'il faut débourser pour l’équipement complet environ 280 €.



Certes un équipement hydraulique couteras plus cher, mais l'on est assurés de fins de courses mécaniques, et d'une position neutre stable.

Sur le massif de flèche on lui monteras deux joues alu de 2 mm qui renforcent les bossages des pieds de vérins, tous les axes de maintient des vérins en laiton de 3 mm, avec un écrou à chaque bouts.

On se sert des bossages de flèche et de balancier pour fixer les culs des vérins.

On reperce à 3 tous les bossages de manœuvre.

Pour la flèche et les tètes de vérins, on remplace les deux bossages par un rond laiton de 11 mm, percé d'un trou de 3 dépassant de part et d'autre de la flèche.

Puis on monte toute les tubulures des vérins et l'on met en huile, on a réglé la radio et les neutres des voies hydrauliques, on monte les servos de distribution.

On remonte le dessus de tourelle, et si l'on a mis des leds sur la cabine, on branche celle ci.

Bien sur on reverras en détail comment faire tout ça le moment venus.

C'est hyper fastoche, mais faut des pépètes et de l'outillage.


Dernière édition par admin-jpg le Lun 6 Fév - 10:58, édité 2 fois
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 26 Jan - 12:54

Pour te dire j'ai déjà montée douze pelles de ce type, c'est super fastoche, quand tu a le matos, l'outillage et les fournitures sous la main.

Je sais je suis moqueur, mais ce n'est pas méchant.

Tu en vois beaucoup des mecs sur les forums qui te font d'aussi belles descriptions de construction ?

Sur les engins, trois cacahuètes et deux nougats et hop ta pelle est faite, sur les camions: Va donc voir les posts concernés, nous on a d’autres chats à fouetter. lol! lol! lol!
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Jeu 26 Jan - 13:33

es ce que tu a des photos de face de construction

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 26 Jan - 13:56

Regarde dans le post de la pelle à Jacquouilles.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Jeu 26 Jan - 15:16

merci

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par alexis86 le Jeu 26 Jan - 15:17

merci

alexis86

Messages : 19
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 23
Localisation : vienne(86)

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Dim 5 Fév - 11:09

Dans le dernier post j'ai résumé la construction à la va vite, en fait on en était restés à la construction du châssis chenilles.

Je proscrit les servos en tant que réducteurs propulsif, je recommande plutôt deux RB 35 de chez Conrad, taux de réduction 1/100 ou 1/200 plus lents.

Comment fixer ces moteurs ?



Voici une suite de clichés qui expliquent tout, la, le châssis monté complet avec ses deux RB 35, la couronne plastique de 90 dents, sur les clichés suivants les platines de montage des moto réducteurs.



Cette platine support moteur en place, elle à la forme du carter moteur, elle est percée pour l'axe moteur à 12,n puis trois ou six trous en périphérie pour fixer frontalement le réducteur.

Il faut savoir que ces fixations sont standards chez RB 35, l'axe de sortie est toujours disposé de la même façon par rapports aux trous périphériques, actuellement six trous sont taraudés M3x50.

On prépareras les platines droites et gauches, suivant la position que doit prendre l'axe moteur en position normale, mais aussi suivant la disposition générale, pour éviter que le carter frotte sous le dessous des chenilles, en somme la quadrature du cercle, mais on y arrive, de fait souvent il faut faire les trous oblongs.



Sur celui ci, le moteur gauche est monté, on voit à droite le manchon d'accouplement des deux moteurs, on le voit également sur la photo générale.

On coupe délibérément les faux moteurs hydro en plastique, après avoir mesuré la distance séparant l'axe du patin de chenille, et sa hauteur par rapport à lui même, car on a besoin de ces dimensions pour fabriquer les supports moteurs.

Ces supports seront en tôle alu de 2 mm d'épaisseur minimum,

La fixation des réducteurs se fait par leur face avant, celle ou l'axe sort, celui ci est éxentré, il va donc falloir le positionner de telle sortes que l'axe soit à la distance relevée, tant en longueur qu'en hauteur.

La patte de fixation peut très bien être prise avec bonheur dans de la cornière alu de 40x20, modelée à la forme du réducteur, celui ci fait 37 mm de diamètre.

Il faut aussi recouper le petit coté de la cornière, il doit rester 10 mm d'aile.

La fixation se fera par 3 vis de M 3, dans cette petite aile au travers du patin plastique, il y a lieu de percer à 2,5 et de tarauder à M 3.

on place les trois vis que l'on colle à la cyanoacrylate (Loctite) de toutes façons, les deux moteurs seront par la suite liés l'un à l'autre participant au renfort général.

Pour cela on récupère un blindage de moteur, cet anneau d'acier mince coiffant les moteurs de puissance, on place brasé argent deux plats sur les deux parties du blindage, liés par deux vis de 3, en serrant les vis, cela rapproche les deux bords, à la manière d'un collier serflex.

On fait en sortes de laisser passer les fils alimentant les moteurs, après les avoir anti parasités, pour cela, condo de 47 nano entre bornes et 470 nano de bornes à masse.

Le fait de lier les deux moteurs renforce notablement l'assemblage des deux cornières alu sur le châssis.

Il est important de respecter les entres axes et hauteur d'axes barbotins, à cause des maillons, si trop lâche les barbotins risque de glisser sur les maillons, trop tendus les maillons se déboitent, sachant qu'il n'y a aucuns moyens tensionnel de chaines.

Puis on passe au travail sur la couronne d'entrainement, on aura approvisionnés une couronne en plastique de 90 dents,n 100 dents vont également, mais le pignon moteur va toucher les chaines de chaque coté.

On va prendre le moyeu plastique en trois mors du tour, et on va aléser avec une lame à carotter, on essais d’aléser directement au bon diamètre extérieur du fut plastique du châssis, car après il sera très difficile de reprendre l'anneau en trois mors.

On place cet anneau légèrement à force sur le fut, soit en le collant cyano, soit en plaçant deux vis de m 3 diamétralement opposées

Le châssis chenillé et motorisé arrive à achèvement, il ne reste plus qu'à placer le joint tournant électrique de liaison des deux moteurs avec le haut de tourelle, pour cela on achète toujours chez Conrad un joint tournant téléphonique, il est composé de 4 contacts OR, les moteurs ne consomment pratiquement rien, surtout aux taux de réduction élevés, de sortes que les pouvoirs de passages des contacts ne seront pas dépassés.

Ce joint se compose d'une pièce en plastique pénétrant dans le combiné, alors que la fiche de ce combiné iras se placer dans la partie femelle de la douille tournante.

Modification de ce joint tournant: On scie le plastique tout autours de la partie arrière carré, mais de telles sortes que les contacts n'émergent que de 3/4 mm, ce sont des lames plates, il faudra les écarter pour ne pas provoquer de courts jus.

On insère trois feuilles de plastique d'emballages entre les lames de contacts, car sur une face, ces contacts sont à l'air libre, et l'on colle le tout à la cyano.

De l'autre coté il faut sortir les 4 fils de contacts du connecteur, en les soulevant avec une pointe fine, la aussi il faudra écarter les fils.

La partie carrée est la partie à fixer dans le fut châssis, avec de la pâte à joint, genre métalox, ou Sintofer, après soudure des fils venant des moteurs, fils de couleurs repérés par paires.

L'autre coté est la partie tournante avec la tourelle, ce sont les fils soudés sur les contacts qui serviront de doigts d'entrainement.

Coté tourelle à présent: il faut pratiquer le passage des fils un peu en arrière du verrous, creuser l'arrière du massif de flèche sur ses deux cloisons pour laisser passer les fils, mais pas trop, juste des entailles de 1 cm , car si non le vérroux risque de ne plus accrocher.

Sur le massif à présent, on va le renforcer avec deux joues d'alu de 2 mm qui viendront prendre une bonne partie des cotés du massif, renforçant à la fois les axes de maintient de la flèche, et les bossages de fixation des vérins de flèche.

Ces tôles de renforts se visseront dans l’épaisseur du plastique, si possible en des endroits creux, pour y placer rondelle et écrous.

2 mm est suffisant, au delà il n'est plus possible de remettre le massif en place sur ses rails de guidages.

Au niveau tourelle on va découper un rectangle d'alu de 3 mm à placer dans le creux arrière, il renforce notablement le platelage de la tourelle, et sert de fixation à tout l’équipement hydro.

A ce stade d'avancement, on peut placer la tourelle sur son fut, en veillant bien à ce que les fils de liaison doigt tournant tournent librement avec la flèche.

Puis on passe au montage du moyen d'entrainement tourelle, pour ma part j'ai tout utilisé: Soit un moto réducteur RB 35 /200 sur vario inverseur THOR 15 si l'on utilise des accus LIPO, soit un servo genre Tower Pro, à pignons laiton coupleux, en débrayant son potard de l'installation de réduction.

L'avantage d'un système par rapport à l'autre ? Avec RB, il faut un vario inverseur, mais le système ne dispose pas du frein moteur électro, la tourelle continuant sur sa lancée après arrêt du mouvement au manche émetteur (Suivant inertie de la tourelle)

Avec un servo, branché sur son ampli, on bénéficie de l’arrêt CUT, d’où des précisions dans les mouvements de tourelle.

Dans les deux cas, il s"agit de fixer le pignon 12 dents sur l'axe réducteur en le frettant avec un anneau laiton de 12, avec vis radiale s'appuyant sur la partie plate du réducteur.

Soit sur le servo, on va la également placer une frette laiton et l'on va aléser au diamètre de l'axe cannelé du servo. une fois en place on met au travers une vis acier fraisée de 3 serrant le pignon sur l'axe cannelé, une vis radiale calant de toutes façon le pignon sur cet axe cannelé.

Le moto réducteur sera fixé avec bonheur sur une base alu, celle ci vissée à la tourelle en vue de réglages ultérieurs.

Le servo quand à lui peut être fixé sur bossages fixes, ou sur bossages et platine en vue de réglages ultérieurs entre pignon et couronne.

Suite au prochain post.


Dernière édition par admin-jpg le Lun 6 Fév - 11:20, édité 1 fois
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Dim 5 Fév - 17:37

On a donc un châssis moteur et une tourelle montée et motorisée, on va passer maintenant à l’équipement de flèche balancier et godet

Cette suite, chacun peut la traiter comme il veut, placer des tas de renforts, qui n'apporteront rien de plus, car posés sur une structure plastique.

Ce dont je traite ici, c'est de l’équipement d'une bruder en hydro et rien d'autres, celui qui veut renforcer le fait, mais du point de vue solidité ça n'iras pas loin.

Ma propre pelle bruder est construite depuis 6 mois, elle fonctionne sans interruption hormis de changer de batterie lipo, plusieurs heures d’affilées, je puis dire que je ne la ménage pas, tout en restant dans ses limites, sachant qu'elle ne comporte AUCUNS renforts, juste des axes en laiton pour les fixations vérins.

C'est en somme un test de résistance sur le temps, en effet notre pelle est toute en plastique ABS, c'est très solide quand on reste dans ses limites mécaniques, si l'on veut pousser de la terre avec le godet, on risque la casse ou le déboitement.

Le leitmotiv principal, est de se monter une pelle bruder à chenilles, avec un groupe hydro, pour travailler comme dans la réalité.

Sans dépenser des sommes Gastronomiques lol, tant bien que mal on arriveras quand même à près de 1100 € de fournitures, sachant que chez Leimbach premier prix à 3750 € sans radio.

Par la suite, comme font beaucoup, on se referas cette pelle entièrement,en métaux, en ne conservant que les superstructures de tourelle et cabine, et en récupérant tout le matériel posé sur cet engin en plastique.

Certains sur le forum des camions comme LRZ utilise sa pelle telle quelle en RC depuis 3 ans, ce qui est un beau palmarès.

Une reconstruction en dur couteras un peu plus cher, mais au départ, il faut se faire la main sur du concret, et pouvoir s'amuser lors d’expositions pour pas trop cher.

Ceci posé revenons à nos bras, il va s'agir de remplacer les vérins jouets par des vrais vérins hydro, pour cela, on va mesurer les courses extrêmes ouverts et fermés de chaque groupe de vérins, puis l’on va suivre scrupuleusement mes instructions quand à se fabriquer soit même ses vérins, car ça se joue au millimètre près.



Voici donc mes vérins de seconde génération, à une époque ou je ne connaissait pas les raccords SMC, mes vérins étaient équippés de tubes cuivre recuits de 2x3, je raccordais mes tubes souples moyennant des colliers que je sertissait grâce à une pince électrique bricolée.

.


Fabrication des vérins en mode JPG: Mes vérins sont les résultats d'une étroite collaboration avec mon ami Pierre du forum des engins RC team, j'ai apportés les joints de piston, lui à apporté les joints de tiges.


Il va donc falloir approvisionner des joints de tiges de 4, et des JF4 quadrilobes de 14 extérieur, parce que tous les vérins font 14 d’alésage.

Mes vérins sont donc constitués de tube laiton de 14x16, coupés à bonnes longueur, d'une douille de cul, d'une douille de tète en ronds laiton tournés. La tiges des pistons fait arbitrairement 4, et est en inox, le piston peut etre en alu ou en laiton.

Mes douilles standards font donc 7 mm de longs débitées, en 3 mors sur le tour on en prends 2 mm, pour pouvoir cylindrer l’extérieur à 14 mm sur 5 de long, il faut tourner légèrement gras. On fait d’abord la douille du cul, que l'on reprends par la suite pour lui percer les fesses à 3,3, taraudé à M 4x70, pour y visser un bout de tige filetée de 4, qui sera raccordée à l'anneau se fixant sur le support.

On passe ensuite à la douille de tète, prise de même façon et usinée à l'identique de sa copine extérieur.

puis toujours dans cette prise, centrage, perçage à 4, puis alèsage à fond plat de 10 de diamètre, sur 5,5 de profondeur, puis à l'aide d'un outil de forme une rainure intérieure visant à coincer la lèvre circulaire du joint.

On démonte. Il va de soit qu'on va faire sa série, justement en série.

On passe à la tige du piston que l'on va fileter à M 4 de chaque cotés sur 5 de long.

Puis on se met sur le piston, pris dans du rond de 15, centré puis percé à 3,3, taraudé à 4, on y visse la tige à force.

On va ensuite reprendre notre tige en pinces de serrage sur le tour, pour cylindrer le piston, de façon qu'il rentre libre dans le tube.

Dans la foulée on lui fait sa gorge de joint JF4,n en respectant les cotes d'usinages, il faut pouvoir rentrer le piston gras mais sans forcer exagérément.

Sur le tube, on va percer à 2, à 7 mm de chaque coté. En ébavurant soigneusement l'intérieur du trou.

On découpe dans du carré de 8 ou 10 laiton des cubes au carré, ce sont les buses de fixation des différends raccords vissant, ces cubes seront brasés argent au dessus des trous forés, avant même de souder les douilles, ces buses seront percées à 4,2, pour être taraudées M 5x80.

On procède ensuite au montage des douilles, en commençant par celle de tète, moi je soude étain spécial inox, vendue par Radio spare, soudure étain forte.

Pour cela, étamer à chaud le cylindrage de la douille, et son homologue intérieur, puis dans la foulée enfoncer la douille, la soudure doit baver à l’Extérieur.

On laisse refroidir, puis avec un outil à ébavurer on fait un chanfrein sur le coté du tube libre, ce chanfrein va aider à la pénétration en douceur du joint monté sur le piston, on aura préalablement percés deux trous de 2 borgnes au cul du piston, ceci pour le prendre en pinces brucelles et visser la tige au travers du joint de tige mis en place.

Donc avant mise en place du piston, on met en place le joint de tige, à l'aide d’une pige munie d’une rondelle d’appuis, il faut que le joint rentre légèrement à force dans son logement, ce qui assure son étanchéité.

Puis on enfile la tige du piston et lui même, sans forcer mais tout en vissant grâce aux deux trous forés au cul du piston.

Quand on place le cylindre dans l'eau, il doit aspirer et refouler avec force.

On procède de la même façon que pour la douille avant avec l'étain à chaud, en repoussant le piston contre la tige de piston,n à cause de la chaleur.

Moi je soude avec un petit chalumeau oxy butane puis refroidis à l'eau, rien ne peut rouiller puisque tout est incorrodable.

A ce stade on peut faire des essais de pompages à l'eau, si travaux bien faits, l'eau pulse en pression assez loin.

On auras achetés bien sur les différends raccords SMC permettant de raccorder les pistons aux tubulures et de la aux distributeurs et pompe.



Sur cette photo, on voit bien les vérins de flèche, ici, il s'agit de la pelle à FBI 43, vérins de 3 em génération à raccords SMC.



On suit par le vérin de balancier, ici les deux tubes sont ramenés en arrière du vérin dans la buse de raccordement, dans ce cas, les deux raccords SMC sont placés cote à cote.



Sur celle ci , le vérin de godet, notez le H de manœuvre du godet en alu.

On peut bien sur renforcer un tas de points litigieux, autant placer un moteur de Mercédès dans le capot d'une deux chevaux, nos deux deuch nationales.

On ne le feras pas, parce que c'est inutile, seuls renforts au niveau massif de flèche et les bossages prenant le cul des deux vérins, bossages faibles en épaisseurs, tout le poids de flèche reposant sur ces deux bossages, avec deux plaques alu prenant en sandwich le massif et incluant les bossages d’extrémité on renforce notablement ce point noir.



L'engin presque terminé, reste la peinture et quelques détails.

Suite .............


Dernière édition par admin-jpg le Lun 6 Fév - 12:32, édité 1 fois
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Dim 5 Fév - 17:59

On a donc 4 vérins hydro appairés à notre pelle, il nous reste à fabriquer les douilles de raccordement, pour cela, dans du rond laiton de 12, on coupe 8 morceaux de 8 de longs, que l'on perce à 3,1, plus un trou radial à 3,3 taraudé à M 4, l'un se vissant au cul de vérin, l'autre sur la tige de piston.



Ici, la pelle à Jacquouille, une de mes fabrications livrée en Juillet Aout 2011, l’engin est entièrement finis et a été éssayé avec bonheur par son nouveau propriétaire .



Autre vue.



On passe ensuite aux fixations de ces vérins, pour cela on va se resservir des bossages d'origine, mais en perçant des trous légèrement excentrés vers le haut, à 3, pour permettre de fixer les vérins à plats sur la flèche ou le balancier.

Par contre pour les trous des bossages du balancier, on le perce suivant le diamètre de la douille.

Notez qu'au lieu de rond de 12, on peut aussi faire ça en rond de 10, voire de 8, ça n'a pas d'importance à quelques dixièmes près.

Notez bien que les trous du massif de flèche auront été percés à 3,1,n une tige laiton filetée aux deux bouts à 3 fixeras les deux vérins à la fois sur le même axe.

On monte donc les raccords SMC sur les buses des vérins, les vérins à leur place respective.

Je n'aie pas parlé de la fixation haute des vérins de flèche sur la flèche ?

On arase les deux bossages plastiques devenus inutiles, on usine un rond laiton de 11 diminué de chaque cotés aux diamètres des noix des tiges de pistons, pour ces deux pistons les noix font 12 ou 14 extérieure par 8 d'alésage, le rond laiton traversant la flèche de part en part sera fileté aux deux bouts pour placer des vis avec rondelles de blocage des noix des vérins.

On place donc nos deux vérins de flèche, et celui du balancier.



Les deux moteurs de chenilles, on voit nettement le gros collier central peint en noir.



Pour JJ, son H de godet est plus élaboré, j'ai aussi remplacées les deux biellettes avant en laiton.



Pour celui du godet, il faut préparer les manilles d’extrémité, en reprenant les axes de manœuvre existants, en coupant la tige plastique et en la remplaçant par un axe laiton de 3 traversant toute la manille. On peut alors raccorder le vérin de godet à la manille.

On passe ensuite à l'installation du groupe hydro.

Notez que pour une telle installation, il faut 7 voies à l’émetteur et au récepteur.

On place la pompe leimbach transversale en arrière, elle va servir de contre poids, juste derrière le massif flèche, le distri 3 voies, servos sur l'arrière.

L’accu lipo 11,1 v 4000 mah prendra place sur le coté gauche sous la cabine qui sera à retailler.

Le récepteur à droite dans un sac plastique.


L'équipement électro hydraulique, à gauche en bleu l'accus lipo, en contre poids la pompe réservoir, son filtre est à droite et en avant, puis devant le distributeur 3 voies, le récepteur est à droite.


Je fais une pause et je reprendrait plus tard, l'ensemble des travaux sus désignés va déjà vous prendre entre 4 et 6 semaines.


Dernière édition par admin-jpg le Lun 6 Fév - 12:45, édité 2 fois
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Lun 6 Fév - 9:02

Vue l'hibernation forcée par ces grands froids, je mettrait des photos sur les posts qui n'en sont encore pourvus.

Je reprends les photos de JJ car bien trop grandes.












Sa partie équipement, à gauche en bleu l'accus lipo, puis collé dessus au double faces mousse le servo des deux contacteurs: lumières d'un coté bruiteur de l'autre, le bruiteur est la platine électronique placée dessous le moto de tourelle en haut à droite.

La pompe réservoir en transversale, sur son avant droit le filtre, sur son avant milieu le distri 3 voies, à droite le récepteur 8 voies Corona en 2,4 giga.

Parce qu'en fait , sa radio est une futaba F 14 que j'aie transformée au 2,4 giga.
On en était restés à l'équipement hydro de tourelle.

On à fixée la pompe, j'ai oublié le filtre qui se fixe par dessous, il faut dire que Leimbach à prévus des trous taraudés M3 sur tous ses appareillages.Et bien sur le distributeur trois voies.

Le raccordement hydraulique est particulier, personnellement je commande des nipples de partout en passages de 1,6, pour durits de 2,5x4.

Soit l'on achète les colliers de maintient, soit on se les fabrique soit même dans du tube alu recuit de 4x6, des petits manchons de 5 de longs, qu'on reperce au tour à 4,2, et que l'on taraudes à M5x80.

Pour la mise en place sur les nipples du distri on fait ainsi: On enfile le manchon sur le tube à ras de celui ci, on se fabrique une sortes de fourchette en plat laiton de 16x4, avec un jeu de 4 mm entre dents, et l'on se sert de cet outil pour pousser sur le manchon , tube et manchon à la fois, une fois en place c'est innarrachable, et pour retirer un tube, il suffit de dévisser le manchon, puis de fendre le tube le long du nipple.

On met donc en place: à partir de la pompe, sur son départ un tube noir, via le filtre puis via la pompe entrée P

Sur la sortie T on met en place un tube qui retourne à l'un des nipples placés sur le réservoir.

Puis du distributeur tous les tubes allant aux vérins.

Pour ceux ci, on place des raccords SMC achetés chez Conrad.

Deux courants d'idées pour raccorder les vérins: Soit liaisons directes à partir des distributeurs, soit en plaçant des lignées de tubes laiton rigides le long de la flèche et du balancier, pour ce faire on reprends des raccords droits SMC que l'on soude aux deux extrémités, aux articulations on place alors du tube souple.


Cotés distributeurs, on aura déterminés la fonction de chacun: Flèche, balancier godet.

La je fais une parenthèse pour la radio commande.

Pour une pelle bruder hydro il faut un minimum de 7 voies, 8 c'est mieux.

Toutes les radios sur le marché conviennent, mais aux engins rc Team ou chez moi, on privilégie les nouvelles fréquences du 2,4 giga, quitte à équiper nos vieilles radios de modules Corona et récepteur 8 voies.

Incrémentation de l’émetteur :

Manche de droite à la flèche d'avant en arrière, avant la flèche descend, en arrière la flèche remonte, de droite à gauche, le godet, ouvert à droite, fermé à gauche.

Au manche de gauche, d'avant en arrière au balancier, en avant il va vers l'avant, en arrière il reviens en arrière.
De droite à gauche à la tourelle, droite à droite, gauche à gauche ceci vu de la cabine de conduite.

Pour les chenilles le point est plus litigieux, car pour elles il leur faut un point neutre.

Quelques solutions: Soit on se sert des deux voies auxiliaires parallèles, voies 5 et 6, à curseurs glissants dont le point de neutre est ténu.

Soit on les remplace par des interrupteurs deux circuits trois positions retour au neutre automatique, parce que vue la vitesse de progression au sol, l'effet de variation des deux variateurs de chenilles sont quasi inefficaces.

L'avantage de monter deux variateurs inverseurs, est que c'est simple aux branchements et à l'utilisation.

Cet effet de variation se fait plus sentir sur le moteur de tourelle quand on monte un moto réducteur en lieu et place du servo modifié, mais en se passant de l’arrêt CUT.

Ma solution empirique, est de déporter les commandes auxiliaires des chenilles sur des manches à simple effet, de récupération sur radios 2 voies, pour cela on achète un boitier plastique chez Conrad, que l'on coupe en deux dans la longueur et que l'on fixe en haut de pupitre de part et d'autre de l'antenne.Avec ce système, l'avantage d'avoir des trims de réglages, qu'on a pas avec les deux systèmes précédents.

Enfin, la 7 em voie pour la commande de la pompe.

La pompe leimbach standard est composée d'un moteur dit Brushed, c’est-à-dire à dire à charbons, comparés aux triphasés appelés Brushless.

Pour les deux types un variateur de vitesse approprié.

Il faudra donc monter sur l’émetteur au meilleur endroit, un potentiomètre linéaire de 5 Kilhom, ou approchant genre 4,7 kilhom, il sera relié à la voie 7.

Quand à la voie 8 s'il y en a une ,elle servira aux auxiliaires: lumières de travail et autre bruiteurs, si ce n'est pour des fonctions annexes de travail en bout de balancier.

La commande de pompe et sa puissance se feront à partir de ce bouton émetteur, et sur la pelle par un variateur de vitesse monté sur la voie 7.

Dans la rubrique Radio commandes j’aborde ces problèmes de connectiques et d'incrémentation des émetteurs il me semble ? Si non ? J'en parlerais en détails.

Je reprends mon sujet ou je l'avais laissé, : le montage des servos sur le distributeur.


A partir de ce moment, et avant mise en huile, il s'agit de répartir les trois voies des distributeurs, et donc des servos, et de leur attribuer un sens de marche, sens qui est fonction du déplacement des manches.

Il faut savoir, que les distri leimbach n'ont pas de sens de marche.

Un distri Leimbach est composé d'un corps en alu fraisé, dans lequel se meut un boisseau de distribution, celui ci est repoussé par un ressort interne, et par l'éxentrique à partir du servo mécanisme. Que celui ci tourne à droite importe peu, ce qui importe c'est le sens de déplacement du manche concerné.

Aussi, et par avance l'on va nommer chaque servo de distribution, et l'on va déterminer son sens de déplacement.

Les distris Leimbach sont livrés réglés aux points neutres, mais comme je nous connait, quand on les reçoit, on ne peut s’empêcher de les bricoler foutant en l'air les réglages initiaux, cela n'a aucune importance.



Notre installation hydro est montée, on va procéder à la mise en huile, Leimbach préconise son huile très fluide, car des viscosités il y en à dix plus mille.

On va mettre l'huile dans une pipette, et à l'aide d'une durit silicone on remplis le réservoir jusqu'à voir le niveau au travers du bouchon transparent, puis on met en route la radio, et l'on tourne le bouton du potentiomètre, en pensant qu'on a branchée la pompe dans le bon sens.

La pompe va pomper et envoyer l'huile dans les vérins, pour cela il faut manœuvrer manuellement les éxentriques, pour cela on va se confectionner un outil sur un manche reprenant la forme en croix du palonnier de servo, on bricole chaque excentrique en dévissant la vis de mise au neutre.

Suivant l'importance de la capacité de l'installation, on sera obligé de remplir plusieurs fois le réservoir.

Il faut bien se dire que le réservoir n'est qu'un réservoir tampon, une fois l'installation remplie, l'huile fonctionne en circuit fermé.

Notre installation est pleine, on va maintenant régler chaque voie hydro à son neutre, en se servant du petit outil, le neutre étant garantis par la molette de réglage de l'éxentrique.

puis on met en place chaque servos dont on a repéré le sens de déplacement, en faisant en sortes de caler le palonnier dont on aura retaillées les branches au plus court, en regard de la noix d'éxentrique réglée, on place ensuite les deux vis sur les pattes.

Une fois les trois servos montés, l'engin est enfin opérationnel.

Travaux sur pelles



A part les chenilles, l'engin travaille à poste fixe, pour cela les 4 commandes sont utilisées simultanément.

Pour bien conduire une pelle, il faut se sentir dans sa pelle aux commandes de celle ci, grosso modo les mouvements sont ceux que l'on peut faire avec un bras pour creuser dans le sable ?

On descend la flèche en ouvrant balancier et godet.

Tout en continuant à descendre la flèche on ramène le balancier, avec un mouvement simultanée de godet en fermeture.

Une fois remplis celui ci on relève la flèche en arrêtant le mouvement du balancier.

On tourne la tourelle dans le sens du déchargement.

En fait l'habitude vient vite, par des séances de pilotages répétées, pour cela il faut obtenir une autonomie suffisante, que l'on obtient avec plusieurs accus lipo de 11,1 v 4 amp.

On a une pelle bruder, on va donc s’amuser le plus possible avec, sans dépasser ses capacités, et si possible sans la casser.

On traiteras sa reconstruction en dur dans un autre chapitre, mais dores et déjà l’exemple type est celui des deux pelles liebherr que je construit en simultanéité, grosso modo l'ensemble des travaux est le même.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Mar 7 Fév - 20:20

Du point de vue pelle en plastique elle mème, au démontage on va casser des clés, surtout pour désolidariser la tourelle de sa base.

Voici comment je procède: Avec une fraise acier triangulaire montée sur le flexible de ma dremel, je découpe par l'intérieur les deux bossages arrières, car par la suite je ne m'en sert pas, par contre je garde la clé de droite provisoirement et surtout celles de dessous de cabine.

Le massif de flèche se démonte en enfilant une tige de 4 plate au travers des deux trous du massif, et en appuyant légèrement dessus, ça déverrouille le crochet, il faut faire ça deux fois avec les deux trous.

On aura bien sur enlevés les vérins qui se déboitent de leurs fixations, c'est une simple chape.

Une fois retirée on déboite la flèche du massif en pesant sur celle ci et en écartant l'une des pattes de massif.

Pour la flèche est son appareillage, celui du balancier vient tout seul sans démonter le balancier, ça cracouilles un peu mais ça vient sans casses.

Pour la poignée de flèche, il faut ouvrir celle ci en pesant délicatement sur les anneaux de crochets, attention supers fragiles.

Une fois ouverte on enlève tout ce qui est noir, puis on referme en remettant l’articulation du balancier.

Si l'on a casser des clés on les colle cyano, de toutes façons on à plus à démonter les flèches.

Pour tomber la tourelle de sa base, on enfile 4 tournevis fins et plats sur les 4 crochets de tourelle, et l’on pèse tous à la fois, ce qui a pour effet de décrocher les crocs du dessous de la rainure circulaire, ça vient tout seul.

On enlève les chaines en déboitant l'un des maillons.

Ça ne sert à rien de démonter le châssis de chaines.

Pour enlever le barbotin, on meule délicatement sa tète d'axe, et l'on tire sur le barbotin.

Puis on découpe à ras du châssis les faux moteurs hydro, attention aux cotes d'entre axes des barbotins et roues folles.

La, on a deux chantiers distincts; Barbotins d'un coté, châssis de l'autre.

on commence par les barbotins, on les alèses au tour en supprimant les renforts internes, pour y enfiler mi à force mi collé au sintofer des blochets alu du diamètre intérieur des jantes barbotins, percés à 6.

Une vis radiale de 4 fixera la pièce sur l'axe moto réducteur, cette vis est à placer sur l'intérieur de jante.

Coté châssis, on met en place les supports moteurs.

Toujours sur châssis on pense à la mise en place du joint tournant électrique

Coté tourelle on ouvre un trou pour le passage des fils du contacteurs.

A ce stade une fois les moteurs montés et chenilles remises en place et tous les fils branchés et repérés, on remonte la tourelle sur sa base.

La plaque alu dans la tourelle, les deux tôles de renforts sur le massif de flèche.

Coté tourelle, on rase tous les renforts intérieurs, sauf ceux maintenant les cotés noirs.

Dessus de tourelle, le faux moteur sera enlevé proprement, il ne faut garder que la trappe vide, et la grille de gauche, on recollera plus tard le pot d'échappement.

Il faut la aussi découper tous les renforts même les deux carrés de maintient arrières.

Le dessous de cabine, les parties noires sont aussi à retailler pour la mise en place de l'accus lipo plat.

Gardez à l'esprit l'aspect maquette extérieure ne coupez pas ce qui se voit d’extérieur.

Pour le servo de tourelle ou moto réducteur idem, les renforts sont à araser.

On échancre aussi le dessous du massif pour laisser passer les fils du connecteur.

Coté flèche on reperce mais excentrés vers le haut les bossages arrières de fixation vérins, et pour le gousset balancier en fonction du diamètre de la noix de tète du vérin de balancier.

Éventuellement manilles de godet à refaire, et comme Jean jacques il a refait sa bosse d'accrochage godet, mais la ça implique de grosses modifs.

Pensez aux photos que j'ai placées dans ce post, pas mal de détails y sont photographiés.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par admin-jpg le Jeu 9 Fév - 16:26

Pour l'ordre des travaux, fiez vous à mon ordre chronologique, Le châssis est la base support de l'ensemble sur quoi tout s'appuie, il faut donc commander le matériel en conséquence pour chaque étape.

Voici donc cet ordre: Sachant qu'il y a des fournisseurs plus ou moins longs dans leurs livraisons:

Hobbyking chine, comptez 4 semaines
Conrad comptez 2 semaines
Tecnimodel comptez 5 jours
Ma pomme pour des vérins ou autres bricoles usinées, comptez 15 jours.

Ce qui veut dire, qu'il faut anticiper, si non dans un an votre engin n'est pas commencé.

CHÂSSIS CHENILLES

On commence donc par le châssis, il faut 2 moto réducteurs RB 35/200 Conrad ref 22.75.79.67
1 couronne hostaforme 90 dts et son pignon 12 dts ref 23.74.77.67 et 23.73.37.67
1 joint tournant électrique dite twist stop 06.23.30.67 CONRAD
des bouts de ronds alu pour les barbotins des vis six pans creuses sans tète de 4x5.

On passe ensuite sur la tourelle, sa base.

TOURELLE DE BASE

1 moto réducteur RB 35/200 22.75.79.67ou 1 servo Tower pro 15 kg
1 plaque alu de 3 mm pour le renfort arrière
1 pompe Leimbach
1 distri 3 voies
1 vario de pompe 30 amp
3 vario Thor 15 chenilles et tourelle

La radio bien sur 8 voies de préférence, re travaillée suivant nouvelle incrémentation de pilotage, soit une radio déjà en stock, soit une radio neuve, soit une occasion re travaillée.

1 accus lipo 11,1 v 4000 mah
1 inter général et des inters inverseurs pour les voies auxiliaires.
1 potentiomètre pour le vario de pompe
3 servo corona pour les distri.
1 servo corona pour les commandes d’auxiliaires

1 chargeur lipo pour accus émetteur et engin
1 kit de deux mono manches pour les chenilles

FLÈCHE BALANCIER GODET

1 jeu de 4 vérins JPG ou approvisionner ces joints par mon intermédiaire, car sans vérins impossible de travailler sur la flèche
1 jeu de tuyauteries
1 jeu de raccords rapides SMC chez Radio spare que je monte d'office sur mes vérins et qui sont comptés dans le prix

Édition provisoire des références sont à retrouver.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13852
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: premiere pelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum