Ma petite entreprise TP- mini engins TP

Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Ven 11 Nov - 9:45



Voici le modèle définitif.






En faits de très gros modèles au 1/14 du genre n'ayant jamais été construits.

Ici on joue dans la cour des très grands, plus questions d'utiliser nos groupes Hydro modélisés pour nos petits engins ne fussent ils pelles de démolition au 1/14.

Dans ce registre on passe aux pompes JUNG supérieures à celles utilisées, et pourquoi pas en moteur thermique 4 temps de 25 cc.

Coté distributeurs, la recherche est à faire pour des distris à larges passages, Fin décembre 2015 j'avais tenté un essais avec des distributeurs SENGA à larges passages internes de 6 mm, je n'aie pas trop poussé l'éssais car vérins inapproprié aux passages mini de 2x4.

En faits je possède un distributeur à boisseaux coulissants construit pour l'air comprimée à passages internes de 3 ou 4 mm, son corps est en alu fraisé, je m'en était servis au début sur mon ford Tamiya pour la commande de ma grue de cabine.

Ses raccords sont du type SCR aux filetages de M5, malheureusement pour des passages directs de raccords de 2 mm.

Ma première idée puisqu'ils sont démontables entièrement, c'est de modifier entrées et sorties pour du 1/8 de pouce, ce qui permettrait les dessertes en 4x6 polyamide.

Quand aux SENGA assez volumineux, pas mal de travail de modifications sont à faire.

Premiers travaux donc transformer le distributeur pour gros passages directs en 4x6, puis montage de servos standards dans le mode Leimbach à excentriques de façons à avoir des courses fixes dans chaque sens, puis fabriquer un gros vérin tant en diamètre qu'en longueur à gros passages d'entrées en 4x6 1/8 de pouces à passages directs. Le distri est à 6 voies, donc bouchonner les 5 autres et faire des essais avec une pompe Jung à gros débit.

Achat d'un moteur d'occasion de 25 cc 4 temps chez un réparateur tondeuses à gazon, moteur à refroidissement à l'air, et montage sur la pompe Jung. En bref constituer un très gros groupe hydraulique à gros débit.

Un chouleur de carrière en mode butte est un très gros engin, suivant le modèle qui peut peser dans les 100 kg, avec une énorme carrosserie apte à recevoir ce très gros groupe hydraulique.

Déjà de gros avantages, c'est de construire en acier brasé ou méccano soudé, coté chaines j'y suis habitué avec mes chaines acier personnelles.

Bien, ceci posé , je part en chasse d'un Chouleur de Liebherr en pièces PDF.

En faits j'ai trouvé la R 9200 en formule Rétro plus facile à faire coté service godet.

En largeur chaines au modèle 393 mm, en longueur chaines 542 extérieur.

J'ai trouvé à l'empirique le diamètre des vérins 30 mm extérieurs, soit en tubes cuivre de 28x30, soit en 30x32, en faits suivant les standards du commerce.

Autres dimensions :

Longueur carrosserie cabine de conduite comprise 568 la cabine fait 154 sa largeur est de 118.

La largeur carrosserie moteur est de 336. Sa hauteur avoisine 20 cm plus un capot ouvrant d'au moins 50 mm de haut.

La largeur des chaines est de 57 mm

La hauteur totale est de 495.

La cabine fait 200 de haut par 118 de large.

Le plus gros vérin fait 30, le plus petit 20.

La longueur totale de l'engin bras déployé est de 1328, donc moins longue que ma Liebherr 964 B.

Un tel engin est donc tout à fait réalisable par l'amateur outillé, équipé d'un moteur 4 temps, est bien sur réservé aux extérieurs, mais peux tourner le temps d'un réservoir. Et puis le réservoir peut être plus grand donc autonomie accrue.

Si le moteur est auto régulé en fonction de la puissance demandée l'autonomie risque d’être augmentée.

Ils donnent le volume du godet à 7 m3, au pif en réduction au 1/14 soit 0,5 m3 donc un demi mètre cube, mais ça ne se calcule pas ainsi pour les volumes, je penses être plus près de 1/4 de m3.

Dans ce registre des tubes polyamides on est toujours limités par la chaleur pression maximum, il faut donc rechercher des flexibles pouvant supporter plus de pression dans d'autres matières ?

En faits de flexibles, dans notre cas précis, on peut trouver des flexibles hydrauliques de petits diamètres avec raccords sertis, dans ce cas on s'adapte aux raccords de sorties de nos vérins sur les distributeurs RC.


Dernière édition par admin-jpg le Jeu 15 Déc - 11:26, édité 17 fois (Raison : rgeur est de)
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Ven 11 Nov - 12:36

Au dessus grosso modo le cahier des charges préliminaires depuis une liasse de PDF, la dessus bien entendu copiage de la liasse et imprimante, elle va me servir de références, d'une part par rapports aux croquis cotés, plus à certains détails non cotés, d'ou il est facile de trouver des coefficients multiplicateurs.

Ma base de départ est toujours le châssis, pour lui je ne fait pas vraiment maquette car souvent j'ai a y loger les mécanismes de translation sur chaines, c'est donc une boite carrée en alu faite avec des pièces débitées à la demande au 1/100 em par un façonnier local, par exemple joues en alu 5 mm dessus et fonds en alu 4 mm ou plus suivant importance.

Les pièces suivantes sont les patins de chenilles, et toutes les roues s'y rapportant, roues folles, barbotins roues de portage et de retours, plus le système de tension de chaîne.

Sur la boite châssis je monte mes fûts de tourelles sur roulement en incluant la couronne dentée de rotation de tourelle. Avec un blochet sommital pour y monter le plancher de tourelle en 5 ou 6 mm, il y sera vissés par 6 vis entre M 4 et M 5.

Bien sur je m’occupe de la fabrication des maillons des chaines, bien qu'elles existent toutes faites de nos jours, le fait de tout faire soit même est plus gratifiant.

Je dispose donc du châssis chenillé roulant.

Je m'occupe alors de la tourelle, je construit le massif de flèche qui généralement évite les vis de fixation tourelle Fut châssis.

Après le massif je m’occupe de mes bras, deux joues recouvertes d'une fine feuille alu de 0;5 vissées sur des cornières vissées à l'intérieur des deux joues.

Je continue alors par le breslage du godet et éventuellement la conception du mini vérin de verrouillage du godet démontable.

Construction bien sur de ce godet.

La partie suivante est le groupe Hydro et sa motorisation, ses distributeurs et la construction des vérins suivant caractéristiques. Une fois celui ci installé avec son réservoir huile et son réservoir carburant, je passe à la carrosserie de l'engin, puis à la cabine de conduite.

Normalement après les divers essais au brut, démontages des sous ensembles pour nettoyages , sablages apprêts et peintures générales et décoratives.

Les temps nécessaires des séchages et polymérisations, je passe aux essais dynamiques sur le terrain.

Ces constructions sont au prorata de l’expérience et de l'outillage bien entendu ?
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Sam 12 Nov - 19:13

Aujourd'hui à St Rambert j'ai achetée une pelle Cat 322 D au 1/10 en construction toute en acier de 1 mm pour les bras et le chassis patins.

Prévue pour des chaines à rouleaux à faire lui même par son constructeur, cet engin peut recevoir avec bonheur des chaines en alu de nos amis chinois, RCbmin je croit, les vendeurs de la pelle à Barste.

Mon idée primaire bien qu'il m'en coûtât était de la faire entièrement, le coût inimaginable de l'engin pour la somme phénoménale de .....................................................................................................................................................................................................50 €, va me permettre d'étudier la construction de cette énorme pelle de carrière rétro qu'est la R 9200.

Je ferais des photos de tout ce qui est vendu, vous verrez que pour 50 balles je n'aie pas été grugé.

En faits c'est le gentil Pierre Lafontaine sur le forum des camions qui me l'a recommandée, l’expo à commencée hier après midi, il a repérée cet engin et s'est dit : Que voila un bel engin pour JPG ? Dommage qu'il ne soit pas la ?

En faits toute en acier mais pas si lourde que cela , sauf son volumineux contre poids en plomb de 35 kg.

Son constructeur se voyait mal transporter cet engin finis de plus de 50 kg.

Moi je dispose d'une bonne base de construction, d'autant que toutes les pièces acier ont été découpées au laser, il a mème fait faire deux patins de chenilles à plier.

En faits la 9200 fait plus de 50 cm de longueur de patins chenillés, il me suffit alors de rallonger chacun des patins pour obtenir la bonne longueur.

Le plateau de tourelle est une bonne base de départ pour la tourelle de la 9200.

Sa carrosserie est toute carrée donc facile à construire, la cabine de conduite est perchée à son sommet.

A St Rambert, son constructeur, m'a fait découvrir sur un char en acier de plus de 300 kg un mécanisme de double différentiel d'inversion et de crabotage de virages par multiplication du régime chenilles.

En faits la moteur entraîne une couronne centrale entraînant en simultanéité les deux différentiels, qui entraînent par chaines à rouleaux chacune des chaines à barbotins extérieures. Par le truchement d'une boite à vitesses mécanique.

Un seul moteur entraîne les deux chaines.

Pour l'inversion du sens de marche, c'est un autre moto réducteur qui entraîne à contre sens les deux différentiels par augmentation de régime vitesses, il s'en suit une giration sur place, la chaîne extérieure allant plus vite que la chaine intérieure.

il est bien entendu que le moteur d'inversion tourne dans les deux sens à vitesses variables.

Tous les engrenages qui participent à ces mouvements sont tous engrenés, aucun embrayages et crabotages, il s'en suit des mouvements doux dans les deux sens de marche, et dans les virages.

Ce principe est tout à fait applicable à nos engins de TP.

Pour la propulsion de mon gros engin, j'&vais pensé à un moteur thermique de 4 temps de débroussailleuse d'occasion du type Honda 25 cc.

Le moteur entraîne la pompe en continue à vitesses réglables suivant régimes de travail demandé aux vérins, et par embrayage centrifuge la propulsion au travers de l'axe de rotation tourelle.

Mais en faits mon problème est : Comment faire tourner celle ci ?

La solution serait bien sur avec le 4 temps, au travers d'un inverseur de sens du type différentiel, ou du type réducteur inverseur ? le problème est thermos mécanique, puisqu'il faut entraîner les chenilles, alternativement avec la tourelle .

Il faut donc débrayer un système au profit de l'autre, oui mais comment ?

En mécanique il y aurait bien le plateau d'inversion à frottements ?

Le moteur entraîne en permanence la pompe, et le réducteur de tourelle qui est monté sur un plateau entre deux galets en caoutchouc, d'ailleurs il faut que je retrouve les systèmes mécaniques imaginés pour les engrenages méccano ? ou ce système figure ?

En faits suivant mes souvenirs le réducteur de tourelle entraîne un disque, sur ce disque et opposés (sur le même axe, relié au pignon d'entrainement de la tourelle) deux galets à bandages caoutchouc, muni d'un levier d'inversion, tantôt c'est le galet de gauche qui tourne à droite, tantôt le galet de droite qui tourne à gauche, au milieu c'est le neutre, donc avec un servo standard il est facile d'inverser le sens de rotation de tourelle.

Pour les chenilles, on peut penser qu'une augmentation du régime moteur au travers d'un embrayage centrifuge, pourra entraîner l'inversion à différentiels ?

Il ne faut que juste un moteur électrique pour faire l'inversion du sens de marche.

Ou encore un arbre tournant venant du moteur thermique ? lui aussi munis d'un inverseur de sens de marche à galets commandé par servo.

Le système n'est pas évident à comprendre quand on ne l'a pas sous les yeux.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Sam 12 Nov - 20:07

En faits un moteur thermique n'apporte aucune amélioration par rapport aux moteurs électriques, puisqu'il faut des systèmes mécaniques pour transmettre tous les mouvements autres qu'hydrauliques.

Je reviendrait donc à nos formes habituelles, pompe sur moteur brushless, tourelle sur moto réducteur, transmission au chenilles par deux moteurs brushless sous planétaires.

Quand à la batterie, un accu plomb de 12 v 12 amp assurera une autonomie de deux trois heures en continu, doublés à postes fixes pâr une alimentation extérieure en 220 V 20 amp/12 v
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 10:38

Sur l'ordinateur à Josie, j'ai tirés les pièces PDF de l'engin, qui vont me permettre de tout calculer.

Premières constatations, le châssis de la 322 est plus mince que la R 9200, normal elle est plus grosse.

En faits de thermique je vais rester sage et la faire en électrique, car c'est une technique que je connait bien.

Pour le châssis chenilles, je pense le motoriser avec les moto réducteurs d'angle des pelles RCBmin, je demanderais à Steve ou les trouver.

Selon leurs caractéristiques dimensionnelles ils devraient prendre place directement dans les patins qui sont énormes, de faits transmission directe par chaîne à rouleaux de 6.

Pareils pour les chaines, celles en alu moulées de cette marque.

Vis à vis de l"aspect maquette, je ferais passer les vessies pour des lanternes, ce qui va changer et donner l’impression de  la nouveauté, ca sera le carénage de tourelle et sa flèche.

Pour les flèche, je vais étudier la possibilité de modifier celle d'origine, et peut être que le balancier ne sera pas modifié, ce qui fera du travail en moins.

Coté pompe, une Jung bien sur, à choisir dans la gamme des pompes volumétriques, entraînée par un gros brushless en réduction 1/4, 1/3, en faits avec le matos déja à ma disposition, du rab laissé par les autres fabrications.

Coté accu, en faits comme ma première idée pour la Liebherr 960 deux batteries plomb de 12v 7 amp en parallèle pour donner 12 v 14 amp, bien que j'en ai une de 12 v 12 amp en bon état.

La tourelle entraînée par moto réducteur RB 35 /100, c'est ce que j'ai depuis 5 ans sur la 960, et jamais pris en défaut.

Reste les chenilles avec les deux moto d'angle que je conserve au charbon pour leurs couples, sachant qu'en sortie la réduction chaîne sera d'un demi, ces engins ne sont pas des pelles de course, devrait aller moins vite sur sols plans que la 960.

Coté distributeurs , j'en avait déja parlé plus haut, c'est un bloc alu prévus pour air comprimé, mais qui n'a rien à voir avec nos distris classiques modèles réduits, en air comprimée il n'y a aucun retours à la bâche, l'air sort au libre, de ce faits il y a bien une entrée mais deux sorties qu'il faut coupler de façons à avoir un retours vers la bâche.

L'idée c'est de modifier ces entrées en 1/8 de pouces pour tubes de 4x6.

Ca donne donc un groupe Hydro à gros débit non freiné par les passages dans les distributeurs, de ce faits on conserve tout au long du circuit le même diamètre de tubes, au mieux au pompage et aux retours passer en 6x8, pour ne créer aucuns freinages ou laminages.

Le gars avait moulé un très beau contre poids en plomb de 35 kg parfaitement lisse de partout sans aucun défauts, mais 35 kg faut se les accrocher, l'ensemble flèche étant plus petit, moins de porte à faut en cul d'engin, il faut que je regardes si je puis raboter à l'intérieur pour diminuer le poids d'engin ?

Quoi qu'il en soit il sera démontable pour le transport.

Sur ma 960 il est en bois, en faits sur ces gros engins le seul fait d'une embase chenilles larges suffit à assurer la stabilité.

Sur sa pelle, je n'aie pas vus de couronne d'entrainement de tourelle ? peut être sur l'intérieur du fut ?

Elle est montée sur butée à bille de gros diamètre au moins 80 extérieur, et j'ai l’impression que la tourelle y est soudée dessus, ce qui est une hérésie. Mais tout ça c'est modifiable.

L'engin est dans le coffre de ma bagnole, il me faut le monter sur mon chariot car l'ensemble pèse bien les 50 kg, je ferais des photos de tout ce qui est vendu, pour vous faire voir que je n'aie pas été volé pour 50 €.

Le gars à fait OUFFFF quand elle est partie, je le comprends bien, quand on est plus motivé, c'est un boulet aux pieds.

Il y a donc une grosse boite carton ou il s’était essayé aux distributeurs, il en a fait un 3 voies comme Magom, et un autre 3 voies comme Leimbach, des deux il n'en a pas été content, certainement des fuites internes empêchant les bras de rester en place.

Tous les vérins sont faits et fonctionnels mais non démontables de ce faits il en a refait mais avec de jolies tètes démontables.

Lui aussi utilisait nos joints quadrilobes pour les pistons, de tige en U pour les tètes, des toriques pour l'étanchéité des tètes.

Deux de ces vérins iront je pense au godet, pour les 4 autres seront à refaire en 30 extérieurs.

Chez lui tout est soudé étain donc facilement démontables, puisque toutes les alimentations seront faites en 4x6 à passages directs.

L'ensemble de l'engin, c'est au pif plus de 50 % de travail en moins, les modifs peuvent se faire facilement, c'est la préparation de ces bases qui prennent le plus de temps, c'est pour ça que le gars s'en est dégoutté.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 10:47





Les deux versions, en haut rétro, en bas chouleur en butte.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Fred250CRF le Dim 13 Nov - 11:10

Bon ben montrez moi ce que j ai rate M' sieur!!!!  Smile 

Je suivrai ca

Sinon, simple question vu que vous arrivez a des diametres plutot important pour tout ce qui est durite
Ne serait ce pas possible de passer en durite tressee aviation, raccords banjo....
La, la pression Very Happy Very Happy Very Happy plus d importance, juste faudrait voir si suffisamment de flexibilite?

Fred250CRF

Messages : 79
Date d'inscription : 28/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 11:29

Certes j'y avait déjà pensé il y a bien longtemps, mais montre moi des exemples et si tu a les caractéristiques ? Dimensionnelles et diamètres inter et éxter

En faits tu n'a rien loupé, juste du comment ça se conçoit, et de bien cerner comment c'est fait, de toutes façons une fois en ordre de marche , elle sera à vendre.

En faits sur cet engin la pression serait la même, c'est les débits qui seraient les plus importants, ici on travaille en force vérin au millimètre carré de surfaces des pistons, donc il faut débit volume.

Oui il faut suivre ce post, tu y verra comment je m'y prends, j'ai bien précisé que ca ne sera pas une maquette exacte puisque je fait de la récup.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Bartste le Dim 13 Nov - 12:35

Joli projet !

J'ai vu quelques unes de ses grosses machines sur les forums allemands, pas besoin de passe a des durites aviations, avec les doubles vérins on peu reste a 30-40bars avec bien assez de force.
Coté pompe souvent il y a une pompe par groupe de vérins. donc 3 pompes en tout. Soit 3 pompes indépendantes, soit une pompe a 3 sorties.


J'avais mis sur plan une CAT 6015B au 1/14. Pour l'hydraulique, gros brushless avec pompe jung double sortie et distributeur Jung.
avatar
Bartste

Messages : 1225
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Bartste le Dim 13 Nov - 12:45

Pour le calcule des volume il faut diviser par 14 au cube.
Pareil que le poids, ici 250tonnes, ce qui donne environ 90kg à l'échelle.
avatar
Bartste

Messages : 1225
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 13:55

Quoi qu'il en soit, avec les photos vous jugerez si c'est valable de la transformer ou non ?

Je vais la monter à l'appartement, tout à l'heure je l'aie détaillée un peu, elle n'est pas mal du tout telle qu'elle est, les bras sont bien faits les tubes rigides déjà posés, mais je trouve les vérins un peu faibles en diamètres.

Coté fut de tourelle, il a été ingénieux, outre la butée à bille, à l'intérieur il a crée ce que j'avais fait bien avant lui un circuit de 4 contacts concentriques avec frotteurs sur le châssis chenilles avec des culots d'ampoules baïonnette, de sortes que les deux moteurs chenilles sont correctement alimentés.

Et autour du fut il suffit de poser une couronne dentée comme je l'avait fait sur les deux liebherr 964, et avec une rosace posée sous le plancher de tourelle, une jaquette de protection entourant tout ça pour la protection des engrenages.

Ton idée de pompe à trois corps se justifie pour la grosse 9200, pas pour celle ci, qui peut se contenter d'une Jung un peu plus volumétrique mais toujours dans le gabarit des HR.

En faits hier je l'aie survolée, j'ai pas bien vu tous les détails, de faits c'est un très jolis modèle bien fait, le gars était carrossier, et j'aurais peine à détruire du si jolis travail.

Steve ? Donne moi les coordonnées de la firme chinoise qui t'a vendues tes châssis de tes deux pelles ? Les chaines m’intéressent celles en alu moulées, et tant qu'à faire avec barbotins et roues folles. Merci.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Bartste le Dim 13 Nov - 14:01

Je croyais qu'on parlais de la 9200 ici ? Je suis un peu perdu lol

Ok donc vous avez acheté une CAT 330 au 1/10 et vous aller la terminer ? Ou la convertir ?

Le site c'est www.rcbrmin.com
avatar
Bartste

Messages : 1225
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 14:47

Je penses que je vais la terminer, voici les photos de détails, il y en a 31 à passer, sur l'ensemble du matériel fournis.



Voici l'ensemble, dans le carton des complèments



Le contre poids plomb de très belle facture, il pèse :  Pas 35 kg, ce poids annoncé était celui de l'engin finis, il fait donc 12 kg net.



Le balancier et son godet terminé et son breslage super bien fait. Les vérins sans tètes démontables sont à coulissements doux, quadrilobes pour le piston, joints de tiges pour ..... les tiges.

Mécontent du fait qu'ils n’étaient pas démontables il en a refait 4 autres avec tètes démontables, reste juste à forer la place des joints de tiges. 0 noter, diamètre intérieur pour tous 14, tube cuivre de 16, j'ai calculé à 20 bars chaque vérin donne 33 kg de poussée.



Les dessous du godet.



Ma main pour donner l'échelle.



Idem ma main plié en poing dans le godet qui est ÉNORME.


Dernière édition par admin-jpg le Dim 13 Nov - 15:29, édité 1 fois
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 15:08



La flèche est quasi terminée avec ses tubes d'alimentation en 3x4, vous notez que le débit risque d’être plus important ?

D'ailleurs il a bien dimensionnés tous les trous dans les vérins.



Il y a même des paraboles de phares de chaque coté de la flèche.



 Elle aussi est quasi terminée.



 Le vérin du balancier est le plus long, 210 mm.



On passe à l'embase de pelle, la tourelle sur son chassis non chenillé.



Ma main pour l'échelle.



Le joint électrique à contacts circulaires de fortes sections gage de bons passages électriques.



En dessous les 4 contacts pour les deux moteurs de chenilles noyés dans un moulage en résine polyester.



La butée à billes de grand diamètre, de 95 mm alors que l'embase fait 100 de diamètre, l'embase est une tôle lardon roulée contenant le bloc résine, et la butées à rouleaux cylindriques, elle est démontable du châssis chenilles, et je viens de voir à l'intérieur le culot d'un moteur électrique, il y aurait donc déjà des moto réducteurs en place ?

Je découvre comme vous les facettes cachées de cet engin.



Les 4 contacts de douille baïonnette dans leur isolation massive polyester, on aperçoit une des 4 vis fraisées tenant l'embase au châssis.



Les dessous du châssis patins de chenilles compris soudés sur la croix centrale, à droite un guide pour le barbotin, à gauche un autre guide pour la roue folle avec tendeur de prévus.

Apparemment le petit pignon devrait sortir du moto réducteur inclus dans la base de tourelle ? Un démontage s'impose, pour voir ce qu'il y a dedans?



Tous les galets de portage sont en PVC dur tournés, il y en a 9 sur la longueur.



Il pensait comme beaucoup pouvoir faire ses chaines à partir de chaines à rouleaux, il ne savait pas que certaines chaines de transporteurs à bandes ont des pattes de soutient de chaque coté, il aurait pu ainsi y fixer ses tuiles.

Bien sur que c'est réalisable, mais c'est pas beau, et la chaîne est craignos à trainer dans le terre, de plus les galets de portage font vibrer la machine lors des déplacements.



La tourelle tient sur son embase à rouleaux par cette tige de 10, la encore une butée à billes ou rouleaux serait souhaitable avec appuis d'un fort ressort de compression, les différends trous sont ceux des passages des fils de liaison soudés sur le circuit circulaire.



Le réservoir d'huile hydraulique, apparemment il s'encastre en partie dans le creux ménagé dans le contre poids ?



Une des nouvelles tètes de vérins démontables. il y en à 4. toujours en 14x16.


Dernière édition par admin-jpg le Dim 13 Nov - 15:55, édité 1 fois (Raison : nler la machine lors des roulages)
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 15:20



Deux découpages laser pour d'éventuels patins de chaines.



Son premier distributeurs à boisseaux rotatifs style Magom, il n'a pas persévéré à cause des fuites, il aurait fallut placer les boisseaux tournants dans des cloches étanches comme Magom, mais pour les surfaces il aurait fallu les roder miroir.



Un essais également de chaines moulées en plastique, si pas mal du tout leurs axes se tortillaient, il lui aurait fallut penser axes acier clippés Encore un gars qui aurait pu profiter de nos enseignements..


Puis il s'est essayé aux boisseaux cylindriques mais toujours rotatifs sans grands résultats, il a oublié que les retours vérins devaient repasser par les distributeurs.



Les dessus des deux maillons de chaîne en plastique.



 L'ensemble des pièces en plus notamment les 4 vérins neufs à monter avec les tètes démontables.



Enfin des bricoles au fond du carton, les galets de portage et de retours, les divers raccords et les tubes souples.

Au vu de ce que je viens de découvrir, car serait dom:age de bousiller cet engin pour en faire un autre, je vais donc le terminer, l’essayer et le vendre pour un amateur demandeur.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 16:55

Puis, Pierre c'est le prénom de ce talentueux modéliste à exécuté une série de plans pour chacune de ses pièces en s'aidant des PDF que nous trouvons tous le le net, je viens d'y passer une heure à tous les étudier.

Je ne sait en combien de temps il a réalisée cette oeuvre de maîtrise, ce qui est bien dommage c'est de ne pas avoir poussée sa réalisation plus loin.

En faits en matière de modélisme, si l'on pousse trop loin nos désirs de réaliser le plus exactement possible un modèle, on va y passer des années et se décourager avant son achèvement.

Il faut donc faire une synthèse de ce que l'on veux humainement construire, et laisser de coté de supers détaillages.

Je suis aussi passé par la , dans la réalisation de mes chemins de fer de jardin, il y a un moment ou il faut dire STOP aux hypers détails, pour profiter des fonctionnalités des machines.

Je viens de passer aussi du temps sur ses divers distributeurs, certes c'est réalisé aussi de mains de maitre, mais il n'a pu obtenir les étanchéités souhaitées ainsi que les fonctionnalités.

Le dernier distributeur comporte même un limiteur de débit pression, malheureusement ces distributeurs rotatifs manquent cruellement d'étanchéité internes .

Dans un premier temps je vais terminer l'engin pour qu'il soit fonctionnel sans sa carrosserie, car un si gros engin peut se décliner en d'autres modèles plus gros, mais toujours au 1/14, il ne faut que juste changer les carénages et la cabine de conduite, et certainement les formes générales quitte à placer la cabine à d'autres endroits.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 17:50

Je viens de commander les joints pour terminer les 4 vérins à tètes démontables, car je n'aie pas envie de charogner les autres, afin d'y monter des raccords à passages directs Zenga en 4x6 polyamide.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 18:31

Sous le fut de tourelle, juste un seul moto réducteur, vous savez les Graupner avec les planétaires en plastiques blancs à étages, pas de bol ils ne sont fabriqués je crois, la transmission se fait par des doubles cardans, et donc en renvois d'angles à 88 ° sur les fameux pignons à chaines au pas de 6 qu'on voit sur une photo.

lol ça me chatouille follement, mais des réductions plastocs , des cardans plastocs sur de la chaîne à rouleaux de 6 pour entrainer des chenilles au 1/10 d'un engin devant peser 35 kg finis, ça le choque un peu.

Sur ma 964, moteurs brushles sur réduction planétaires à pignons acier, transmission par chaîne à rouleaux de 6, ça morfle un maximum la preuve à Fougerolles du pléssis j'aie cassée une des chaines à rouleaux de 6.

Ce mode de transmission par cardans ne me plait pas du tout, c'est le point noir de cet engin.

Pierre à voulu traiter maquette son engin, d'autant qu'il n'a fait aucune étude sur sa motorisation au sol, c'est pourtant le point le plus délicat d'une pelle.

Pourquoi ? Tout simplement que si des pierres se coincent entre tuiles, celle ci se bloque, et c'est la réduction la transmission et le moteur qui morfle, j'en connait quelques choses avec la 964 B.

Il me faut donc revoir entièrement ce châssis, et tant qu'à faire, surtout si je veux monter les moto réducteurs en patins, refaire ceux ci avec les tôles de rab sans respecter leur formes originales biaises.

En faits la toile centrale est acceptable avec tout son système, paradoxalement le fut de tourelle ne tient au châssis que par 4 vis de 3 fraisées, je trouve cela léger léger, ça peut s'améliorer avec des vis de 4 TF au moins.

Steve ? Je n'arrives pas à me connecter à RCBRmin, je voulais juste savoir s'ils vendent des chaines au mètre et des moto réducteurs pour celles ci ?
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Bartste le Dim 13 Nov - 21:37

Vous utilisez quel navigateur ? Chez moi ca bloque avec Chrome mais ca passe avec Explorer.

Les tuiles sont vendues a 1.5 dollars pièces, 50mm de large et 20mm de long.
Les moteurs sont 32 dollars pièces, 35rpm sous 12V
Les barbotins diamètre 63mm sont 24 dollars pièces.
avatar
Bartste

Messages : 1225
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par lolosnop le Dim 13 Nov - 22:13

incroyable cette pelle Smile Smile tu à pas payer ça 50 € je ne te crois pas Very Happy
avatar
lolosnop

Messages : 866
Date d'inscription : 05/04/2014
Age : 42
Localisation : mende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par admin-jpg le Dim 13 Nov - 23:44

C'est sur que ça t-en bouche un coin, demande à Fred, il était avec moi, et à Josie ma compagne c'est elle qui à fait le chèque.

50 € net.

Le gars en avait ras le bol de cet engin, en faits ce qu'il craignait c'est d'avoir à se trimbaler un truc de 50 kg, ma liebherr fait déjà 25 kg et me brise les reins, alors t'à qu'à voir ?

Je l'aie achetée, je vais donc la terminer avec une autre livrée pour qu'elle ressemble à une grosse pelle au 1/14, puis sera à vendre un prix raisonnable. En états de marche radio comprise.

Quel navigateur ? j'en sait rien du tout, mais merci pour les prix ami Steve.

Coté dimensions des moto réducteurs , ils font quoi ? longueur hors tout, diamètre moteur, pour la boite d'engrenages , quelle longueur largeur épaisseur, et diamètre d'axe ? Ca serait sympas d'avoir ces dimensions que je puisse voir pour cet engin, un grand merci à toi d'avance.

Normalement les chaines de la 9200 devraient faire 57 de large, sur cette Cat au 1/10, 60 de large, mais comme l'engin que je veux faire sera au 1/14, des tuiles de 50 de large me conviennent très bien.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13671
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 71

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Bartste le Lun 14 Nov - 6:24

Voila les photos du site :

Les moteur sont donné pour max 30kg, ca me parait un peu légé pour une machine de 50kg... Bien que ce genre de pelle ne soit pas fait pour des acrobaties... Avez-vous pensez au moteur type "essuie glace" de camion ?
Fort couple et bloqué à l'arrêt grace à la vis sans fin.


















Les Barbotins, qui semble être un moyeu alu et couronne acier.




avatar
Bartste

Messages : 1225
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par pascal51 le Lun 14 Nov - 8:33

salut jp , sujet passionnant ,ça ma ramené quelques 30 ans en arrière ou seul l'autoconstruction permettait cet aboutissement.
félicitation à la personne qui la avancé a ce stade .
elle ne pouvait pas tomber dans de meilleurs mains que toi, j'en suis ravi ,félicitation ,c'est une belle affaire et bon courage
pour la suite.
avatar
pascal51

Messages : 146
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Bartste le Lun 14 Nov - 8:38

JPG, vous avez les dimenssion de votre chassis et du bras ? Vous avez déjà un model de choisis ?
avatar
Bartste

Messages : 1225
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Bartste le Lun 14 Nov - 8:48

La 9100 devrait presque correspondre a votre base... Et elle est mono vérin sur le balancier et le godet.
avatar
Bartste

Messages : 1225
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etudes et réalisation d'une pelle carrière 9100 au 1/14 rétro en base d'une CAT 323 L au 1/10.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum