Ma petite entreprise TP- mini engins TP

Moteurs hydrauliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 9:50

Oui, vous avez bien lus: Moteurs hydrauliques.

Sur un forum on peut divaguer, on peut émettre des idées, l'idée pour des moteurs hydrauliques est de reprendre la conception des moteurs oscillants à vapeur, dont le principe de distribution repose justement sur l'oscillation des cylindres à doubles effets, et très justement les inverseurs utilisés sont ces fameux distri rotatifs du genre Robbe , Meinhart ou Manolo gomez.

On voit souvent en guise de pompes hautes pression en TP de motopompes à pistons et cylindres, c’est à mon avis le meilleurs compromis pour fabriquer des pompes à haute puissance.

Mais ces moteurs pompes sont axiaux, c'est dire que chaque cylindre est monté dans un cylindre rotatif, chaque piston poussant une came circulaire façon montagnes russes.

Dans le cas de pompes c'est la came montagne russe qui fait actionner les pistons, la came étant fixe et c'est le cylindre contenant les pistons qui est moteur, la distribution se faisant en queue de cylindres.

Moi je pensait surtout à un moteur oscillant en étoile du maximum de cylindres possible, course très faible de l'ordre de 1 cm, total, soit 5 mm au rayon, Toutes les glaces fixes sont reliées entre elles ce sont des glaces circulaires, dont les transferts sont internes à l’épaisseur de ces glaces.

Le principe est connut, la réalisation est couillue, mais je penses que ça peut fonctionner.

Ça peut fonctionner puisque en vapeur on se sert des moteurs oscillants pour envoyer de l'huile sous pression dans les cylindres vapeur.

Moi je voyait un moteur à 5 cylindres.

Ça se compose d'un vilebrequin central et d'un maneton sur lequel sont rapportés les 5 tiges des pistons, sur un seul et même noix de maneton
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 10:15

Chaque cylindre est monté sur un sabot, ce sabot comporte un axe, cet axe est monté sur une glace, les transferts se trouvent sur la glace, mais sur le sabot deux trous correspondants au cylindre,

Quand le vilebrequin tourne, il est entrainé par les cylindres , l'oscillation fait passer successivement les lumières des sabots, devant les lumières de la glace, ces lumières servent à la fois d'admission et d'&échappement.

Placé à l’extérieur est le distributeur à glace rotative, c'est un servo qui actionne le distributeur, d'un coté l'arrivée huile, de l'autre le retour d'huile, on peut tout aussi bien utiliser un distributeur leimbach, et donc pour un engin à chenilles, un bloc distri à deux voies.

Le distributeur va donc envoyer l'huile dans un sens, faire tourner le moteur en distribuant l'huile à chacun des cylindres, si ce moteur est à simple effets sur le haut des pistons, et s'il est à double effet sur le haut et le bas des pistons.

Du diamètre des pistons dépendra la force du moteur, dans le cas d'un 5 cylindres c'est donc un effort de 5 cylindre par tour, dans le cas d'un simple effet, et dans le cas d'un double effet la force de 10 cylindres par tour.

Chaque piston est munis d'un quadrilobes, chaque traversé de tiges de pistons est munis d'un joint de tige.

Du diamètre du piston , par rapport à la pression de pompe dépendra la force du moteur.

Si ce moteur est fonctionnel en entrainement direct, on ne craint plus de détruire une quelconque réduction, puisqu'il n'y en à plus.

C'est à mon avis le plus sur moyens de fabriquer facilement un moteur hydraulique.

Pour une pelle c'est plus difficile à cause du tournant hydro, de plus il doit être doublé d'un tournant électrique d'au moins 6 contacts, pour l'action sur les deux servos des distris chenilles.

C'est la porte ouverte à un engin entièrement hydro; Tourelle, chenilles, flèche , balancier , godet et annexes.

Mais pour un bull ou tout autre engins hormis les pelles, plus besoin de tournants électro hydro.

A mon avis il faut faire un prototype, sur la base de 4 à 5 cylindres en étoile, du plus petit diamètre possible, que chaque moteur soit indépendant de la structure pour réglages extérieurs à l'engin, moteur monté sur roulements à billes, l'accouplement aux barbotins se faisant par joints souples ou cardans aux choix des utilisateurs.

Quand je faisait de la vapeur vive, bien avant le TP, je me suis dit que mes connaissances en vapeur me serviraient un jour à une passion hydraulique, c'est donc chose faite.

A mon humble avis, il ne faut pas imiter les engins grandeurs, mais extrapoler les données vapeur sur nos engins.

Je vais donc déssiner un moteur en étoile, notez que ce type de moteur peut se construire en semi étoile, que chaque noix de piston peut etre indépendante, ce sont les sabots qui seront décalés les uns par rapport aux autres.

On reparleras des possibilités que nous offrent les dispositifs à vapeur pour nos utilisations hydrauliques.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 10:33

Dans la technologie moteurs oscillants, généralement le cylindre tient sur son axe par un ressort de compression monté de l'autre coté sur cet axe oscillant.

Dans notre technologie de moteurs hydrau, on peut placer devant les cylindres un flasque assez rigide monté sur la base du moteur , et des vis pointeau appuyant sur les axes oscillants des cylindres pour en régler micromètriquement la pression d’appuis.

En vapeur, si cette pression est trop forte le moteur se bloque, et des fuites de vapeur peuvent apparaitre aux joints de glissement, c'est ce que l'on appelle le graissage par l'eau de condensation.

Dans notre cas si fuites il y a ce ne peut être que bénéfique au graissage de l’ensemble des sabots en frottements sur les glaces.

Notez qu'on peut très bien enfermer nos moteurs hydrau sous carters étanches, avec un tube siphon puisant l'huile sous pression dans le bas du carter et renvoyé à la bâche, ou dans une bâche annexe ayant communication sur l'extérieur pour puisage vidange.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Superbike47 le Lun 2 Juil - 11:04

L'idée de faire un moteur hydraulique radial est pas mal mais je pense qu'il prendra plus de place qu'un moteur radial.

Certe il n'y as pas les mêmes problématique, sur un moteur radial ça ressemble plus a un moteur a explosion interne. Et est donc plus facile a concevoir. Par contre j'ai déjà lu en quelque part que quelqu'un avais voulue faire fonctionné un moteur a vapeur avec un liquide (eau ou huile) sous pression et que ça ne fonctionner pas au niveau du distributeur oscillant surtout.
avatar
Superbike47

Messages : 1031
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 29
Localisation : Lot et Garonne - 47270

http://agricole-models.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 11:29

Oui, ça provient de la conception et de l'utilisation du distributeur oscillant qui n'est pas configuré de la même façon pour la vapeur que pour l'huile. Si la glace du distributeur se soulève l'huile va transiter directement de l'arrivée au retour bache.

Il faut donc configurer le distributeurs comme ceux de Meinhardt ou Robbe, ou des distri leimbach feront très bien l'affaire.

En vapeur vive l'arrivée vapeur se fait sur le dessus de la cloche, de façon à plaquer celle ci sur sa glace de distribution.

Sur la cloche un trou est pratiqué, communiquant avec les pistons, en tournant la cloche d'un quart de tour , l'on admet la vapeur soit d'un coté ou de l'autre des cylindres, le retour se faisant par un transfert creusé sous la cloche, et communiquant avec le tube d' échappement.

En hydro, bien que le dessin du distri soit identique, les arrivées départs fluide sont totalement différends.

L'arrivée se fait par en dessous de la cloche et le départ diamétralement opposé.

Les départs vers les vérins sont disposés de part et d'autre de cet axe médian.

On va donc distribuer à un coté du vérin, le retour se faisant par l'autre transfert, qui passe par un transfert fraisé sous la cloche.

Le risque étant que la cloche distributrice se soulève, dans ce cas on fait un montage sous une deuxième cloche étanche, appuyant sur celle de distribution, tels sont conçus les distri Meinhart équippant les pelles Damitz.

Toutes comparaisons faites, je préfère utiliser un distri Leimbach bien plus fiable puisque étanche de construction, et sollicitant bien moins les servos.

Le distri leimbach va donc envoyer l'huile sous pression et débit aux moteurs oscillants, le retour se faisant par le distri lui même sans contre pression.

La difficulté résideras dans la construction des moteurs oscillants.

Moi j'ai parlé de moteurs en étoile, mais on peut tout aussi bien utiliser un bi cylindres oscillant à double effets décalé de 120 °, ou encore de trois cylindres décalés de 2x 60 °.

Admettont des pistons de 10 de diamètre, ça fait 7,8 kg de poussée par piston, si le moteur est à 3 cylindres à double effet, à 10 bars, ça fait une poussée de 47 kg par tour.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Superbike47 le Lun 2 Juil - 11:55

Oui dans tous les cas je pense que tu as raison il faut utiliser un distributeur comme les Leimbach. Ensuite pour le moteur en théorie tu aura 47Kg mais avec seulement 3 cylindres tu aura un fonctionnement un peut saccader si tu ne tourne pas assez vite. Il faut trouver un compromis entre nombre de piston et cylindré du moteur.

si je sais qu'une pompe miniature chez Leduc coute environ 900€ pour une pression supérieure a 300 bars je ne sais pas pour leur moteur miniature a piston axial. Tu veut que je leur demande le prix pour info ?
avatar
Superbike47

Messages : 1031
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 29
Localisation : Lot et Garonne - 47270

http://agricole-models.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Jacquouilles7 le Lun 2 Juil - 12:04

Alors là !!! pour du couillus... Tu t'attaques à du couillus !!!

Je reconnais que c'est tentant de se faire "son moteur hydro", mais... A part "pour le plaisir", un peu comme une consécration, est-ce bien nécessaire ?!

Car, à part pour les vérins... Pour les propulsions et les rotations tourelle, l'électrique suffit, non ?!
avatar
Jacquouilles7

Messages : 1537
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 48
Localisation : bouches du rhône - 13000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 12:12

Non Jean Jacques, mes pelles liebherr l'on prouvées, vu le poids de chaque engins les réducteurs quels qu’ils soient morflent un maximum.

Julien dit que les moteurs auront une allure saccadée, je ne sait pas ? Il faut donc en réaliser un pour voir et constater, et à la rigeur monter une légère réduction de sortie ne serait ce que 1/2.

Pour les pelles c'est la quadrature du cercle à cause des tournants hydro, je me démerderais pour la pelle à dodo à lui faire du fiable mais électrique.

Ces moteurs seront faits pour des bulls ou autres tracks.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Jacquouilles7 le Lun 2 Juil - 12:14

Saccadés... Probable ! Mais, avec un moteur en "étoile", je pense que quasiment pas !

Mais, faut le faire !!! Sad
avatar
Jacquouilles7

Messages : 1537
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 48
Localisation : bouches du rhône - 13000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 12:17

J'ai construit un bi oscillant il y a 20 ans , le temps de mettre la main dessus et de faire des essais, il possède son propre inverseur.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Jacquouilles7 le Lun 2 Juil - 12:23

Sûr qu'avec la puissance de ta pompe Jung... Si tu y arrives, tu auras forcément un moteur coupleux (surtout si gros villebrequin)

Mais, ce que j'ai peur, si tu y arrives, c'est l'encombrement d'un tel moteur !!!

Car réaliser un moteur de ce type et, qu'il soit compact en plus... ça devient de la bijouterie !!! Comment y arriver avec "nos moyens " ?!
avatar
Jacquouilles7

Messages : 1537
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 48
Localisation : bouches du rhône - 13000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 17:47

J'ai un copain de ma confrérie qui réalise toute sortes de tout petits moteurs à vapeur, haut de 3 cm maximum, et fonctionnels, aussi petit ça tourne aux alentours de 5 à 6000 tours.

N'oublie pas Jean Jacques qu'avant de faire du TP je faisait de la vapeur vive, coté moteurs à vapeur j'en connait un rayon.

J'ai quelques vingtaines de moteurs a vapeur à mon actif, et encore j'oublie ceux des grosses machines.

La technologie vapeur est bien moins compliquée que la technique hydro.

Des oscillants j'en ai réalisés autant qu'un curé peut en bénir, puis je suis passés aux moteurs à tiroirs à coulisses stephenson, pour finir par un bi cylindre à coulisses walshert, quand aux locos de toutes échelles et tous types.

Ci joint deux photos d'un tout petit groupe vapeur vertical, la chaudière mesure 7 cm de haut au bout de la cheminée, le moteur oscillant fait 4 cm de long vilebrequin compris, chauffé par un gazomètre à alcool, la chaudière de 2 cm3 tient la pression durant 10 minutes à 4500 tours.

J'ai réalisés 10 de ces ensembles pour faire des cadeaux.



avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Superbike47 le Lun 2 Juil - 18:17

A oui en effet c'est vraiment super sympa et jolie en plus. Il faut faire des essaie JPG aprés il n'y as pas forcément de raison. J'ai retrouver mes images de joint tournant qui me semblait plus jolie dans ma tête, je les scanne et vous les transmets demain matin.
avatar
Superbike47

Messages : 1031
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 29
Localisation : Lot et Garonne - 47270

http://agricole-models.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Jacquouilles7 le Lun 2 Juil - 19:33

Effectivement ! Vu sous cet angle... On peut envisager que c'est possible !

Mais, faut bien avoir à l'esprit que la vapeur agit comme un gaz ! Donc, compressible et, évacuation aisée ! Alors que l'huile est imcompressible et, ne s'évacura pas aussi "facilement"que la vapeur !

Ce que je veux dire, c'est que ça m'étonnerait que l'on puisse en réaliser un sur ce principe qui tourne aussi vite !

D'un autre côté, avec la pression délivrée par ta pompe... Il n'y a peut-être pas besoin d'un moteur hydraulique qui tourne vite ?! Pourvu qu'il ait un couple d'enfer !!

J'ai trouver un forum qui parle du sujet...


http://forums.futura-sciences.com/technologies/132059-moteur-hydraulique-a-pistons-radiaux.html
avatar
Jacquouilles7

Messages : 1537
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 48
Localisation : bouches du rhône - 13000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par admin-jpg le Lun 2 Juil - 19:58

Il est un fait dont je n'aie pas parlé, c'est bien entendu la vitesse, celle ci sera relativement lente fonction de la fluidité de l'huile, mais aussi du débit de pompe, ce qui m’intéresse c'est la lenteur du moteur donnant ce couple d'enfer à basse vitesse, mais aussi le fait qu'il servira d'embrayage en cas de blocage des barbotins.

Si mes moteurs tournent à 25 tours minutes je serais déjà super content .

Ce qui peut me faire envisager de les monter sur ma pelle liebherr en limitant la rotation de tourelle au bénéfice de passages directs des fluides à travers l'axe tourelle, ce qui me donnerais la possibilité de réactiver ma lame.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 13851
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 72

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Superbike47 le Lun 2 Juil - 20:07

JPG moi je pense qu'il faut quand même faire tourner le moteur à une certaine vitesse et le réducteur un peut. Le débit pour 25tr/min sera vraiment faible et il me semble que c'est le débit qui transporte la puissance ( c'est à dire la pression). Il faut aussi voir qu'il y a des pertes en hydraulique et je pense encore plus sur nos modèles réduits. Peut être que je me trompe...
avatar
Superbike47

Messages : 1031
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 29
Localisation : Lot et Garonne - 47270

http://agricole-models.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Jacquouilles7 le Lun 2 Juil - 20:11

Oui, je vois où tu veux aller ! Effectivement, là, ça serait le top ! Wink

Va falloir se pencher sérieusement là-dessus !! scratch
avatar
Jacquouilles7

Messages : 1537
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 48
Localisation : bouches du rhône - 13000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Jacquouilles7 le Lun 2 Juil - 20:32

C'est le couple qui va surtout faire tourner ses barbotins ! Et, ce couple sera lié à la force que va exercer le piston sur le villebrequin ! En d'autres termes, plus le villebrequin sera gros, plus le "bras de levier" sera grand... Donc, couple plus élevé ! Mais, du coup, course du piston plus longue... Donc, moteur plus grand ! Et, la force sur le piston est fonction de la pression d'huile "dynamique" et la surface du piston ! Et, il me semble que sa pompe, a une pression de 10 bars avec un débit correct ! C'est cette pression qui déterminera le couple qu'aura le moteur à la vitesse qui, elle, sera déterminée par le débit !
Au démarage, moteur arrêté, donc, pression "statique" qui correspond à la pression max que délivre sa pompe "vannée" à fond, une pression supérieur à 10 bars ! Ce qui est une bonne chose car, la pression sur le piston sera plus élevée, donc, couple au démarrage plus important !
Après, faut voir à quelle vitesse peut tourner ce moteur ! Sachant que, plus on voudra un moteur coupleux, plus sa cylindrée sera importante donc, comme le débit de la pompe est fixé, automatiquement, le moteur tournera moins vite !
Faudra déterminer la vitesse pour voir quelle réduction il y a lieu de mettre !
avatar
Jacquouilles7

Messages : 1537
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 48
Localisation : bouches du rhône - 13000

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteurs hydrauliques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum