Ma petite entreprise TP- mini engins TP

LTM 1100 5-1

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mar 15 Mai - 0:58

C'est sur, quand tu trouve ton fournisseur , tu ne le lâches plus, et si tu a un tour et une fraiseuse, tu fait à peu près tout ce que tu veux pour tes modèles et pas chers. que des heures de travail mais de vrais plaisirs.

C'est la notion de mécaniques appliquées, bosser avec sa bite et son couteau, ça n'a qu'un temps, tu bricole, mais toujours de l'approchant, rien de bien précis, de faits tes montages prennent du jeux.

Avec le tour, tu commence à faire Très précis, comme des vérins hydrauliques.

Puis avec la fraiseuse tu fait des pièces fraisées dans des blocs d'alu, comme des paliers de roulements pour des barbettes de pelles, coiffées des couronnes dentées.

Avant les TP j'étais intéressé par le ferroviaire de jardin, mais construire une loco vapeur au charbon fonctionnelle sans tour ni fraiseuse c'est impossible, il faut alors s'acheter les machines outils indispensables, plus les outillages additionnels.

Certes c'est chers, mais sur le temps, et les milliers de travaux effectués, le matériel est vite amortis, car ce sont ds milliers d'euro économisés.

Je dis milliers je devrais dire millions économisés, il nous suffit alors d'acheter les fournitures des métaux de base, puis les organes tels les roulements et les joints, pour, par usinages faire tout ce que tu a envie.

Nombreux sont les gars qui ont compris ces principes essentiels et qui se permettent de tout construire.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par Teamtoyota19 le Mar 15 Mai - 8:00

Oui tu as tout à fait raison, je comprends tout à fait ce que tu veux dire car je fais de même pour mon outillage 1/1 certes je ne suis pas équipé comme un garage mais suivant mes besoins et surtout pour ne plus me faire chi** Laughing à bidouiller !

Après toi il est clair que le tour tu en as vraiment une grosse utilisation. Pour le très peu de bidouille que je fais... Puis faut savoir aussi s'en servir, pas comme d'une clé à molette  Razz

Je pense qu'à mon échelle j'ai tout aussi vite fais de faire faire la pièce par un gars qui sait ce que je recherche ... comme toi pour la 320 par exemple Smile
avatar
Teamtoyota19

Messages : 678
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 29
Localisation : Corrèze

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mar 15 Mai - 10:16

En fait pour le tour, il faut tourner pour apprendre à tourner, et puis il y a des livres d'apprentissage aux tournages, et encore voir comment s'y prends le tourneur.

Je ne suis pas tourneur ni fraiseur j'ai appris sur le tas, il faut beaucoup de jugeote et pas mal d'idées.

Pour dire mon outil principal est un barreau d'acier HSS affûté à la demande, il me sert pour tous les travaux de cylindrages et surfaçages.

Après pour aléser je perce à plusieurs diamètres successifs jusqu'à 15,5 16, au dela je me sert d'outils à aléser.

Vu que mon tour n'est pas hyper puissant, je ne change jamais mes vitesses, ce qui me permet d'avoir de bons états de surfaces, pareil pour la fraiseuse le manque de couple m'oblige à ne pas changer de vitesses, sauf à l'outil à aléser appelé : Bète à une corne.

Au fur et à mesure des travaux à faire , on trouve les combines pour les faire, Déjà il faut imaginer la , ou les pièces à faire ?

Comme la base tournante de sa grue ? à Greg 59, Il part d'un moyeu de roue de moto à roulement à billes, il faut qu'il tourne alors la base d'appuie de la tourelle de flèche, il faut que cette base rentre dans le roulement mis en place dont il connait les dimensions. Il fait alors un  dessin de coté, ce qui permet en coupe de voir tous les constituants de la bosse tournante. Aidé en cela par un dessin vu de dessus, et différends dessins de chacune des pièces, pièces modelées en fonction du roulement, de son épaisseur, de la surface de la base de tourelle, puis de voir comment placer la couronne dentée extérieure à la base montée sur le mat, de la l'emplacement des fixations du moto réducteur RB35/600 sur le plateau de tourelle.

Quand tu connait les caractéristiques des élément en fournitures mécaniques, tu est à même de fabriquer les pièces pour tout assembler.

La pièce que je te propose est relativement simple à faire, pourtant il faut la dessiner, la coter, disposer d'une fraiseuse, et des fraises, ici une fraise à détourer, éventuellement une frais de finitions, plus une roue fraise pour fraiser les rainures internes.

Tous outillage que l'on trouve chez OTELO site sur le net.

De fait avec le tour et la fraiseuse, tu fait immédiatement les pièces dont tu a envie, (A conditions d'avoir prévus leur approvisionnement).

Économisant en cela des centaines d'euro, parce que l'on ne trouve pas tout dans le commerce les accessoires réalisés pour nous.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par Teamtoyota19 le Mar 15 Mai - 10:50

Entièrement d'accord, c'est sur que certaines voir beaucoup de pièces alu ne sont pas proposées en vente pour la 320 par exemple (et s'il n'y avait qu'elle).
avatar
Teamtoyota19

Messages : 678
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 29
Localisation : Corrèze

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mar 15 Mai - 18:10

En fin d'après midi j'ai commencé mes travaux sur le tablier de 10 mm, j'ai tracés et pointés les trous et découpes, demain découpages sommaires à la tronçonneuse puis finitions en fraiseuse, puis il y aura les différends perçages et taraudages sur le plateau.

Les perçages et taraudages sont complexes, vu que plusieurs pièces se rassemblent sur le blochet central du roulement.

Quand tout sera parfait traçages des trous latéraux et taraudages pour remonter la carrosserie mais à blanc, histoire de voir comment placer le massif support de pied de flèche en alu de 4 mm.

Il faut que tout soit parfait, pour éviter des sempiternels montages et démontages.

C'est pas un kit Tamiya à monter, tout est à prévoir d'avance et aux bons endroits et pourtant en l'air, me fiant aux pièces démontées.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par Teamtoyota19 le Mar 15 Mai - 18:32

C'est la joie de monter et de fabriquer sois même !
avatar
Teamtoyota19

Messages : 678
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 29
Localisation : Corrèze

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mer 16 Mai - 17:01

Ce n'est qu'au milieu de l'après midi que je me suis remis sur ma tourelle, descente à la cave atelier, pour découper à la tronçonneuse les surplus d'alu, que j'ai terminé sur fraiseuse.

Second travail , remettre en place la couronne des galets porteurs sous le tablier, et dessus le support moto réducteur du vérin de relevage de la flèche, pièce fraisée qui prendra place sur le blochet intérieur du roulement central. Un petit travail agréable d'une à deux heures (je ne regarde pas le temps mis tout occupé à mes œuvres.

Retour appartement histoire d'ajuster l'ensemble sur le blochet camion.

Quand tout iras bien, re démontage en vue d'y installer la carrosserie de tourelle, par perçages latéraux dans l’épaisseur du tablier des trous de 1,7 taraudés à 2, mais si ça casse ré alésage à 2 pour tarauder à 2,5 et y mettre des vis de 2,5x5 TR.

Je ferais des photos une fois remonté sur le camion à blanc.





avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Jeu 17 Mai - 7:47

Suite à ce travail, traçages perçages de 4 trous de 1,7 pour monter la carrosserie, puis de pointer tous les trous de 2, de façon à y monter cette carrosserie extérieure, qui va me permettre de déterminer les nouvelles place de la carrosserie intérieure dite puits de flèche, donc il me faut couper le bas, pour compenser l'épaisseur du tablier de 10 mm.

Bien sur ces pièces sont remontées la ou elles était avant.

Une fois en place même provisoirement, me permettront de mieux voir l'emplacement du massif de pieds de flèche, en alu de 4 mm.

Puis pour une bonne assise de ce tablier épais il me faut tourner une plaque ronde de 62, de 3,2 d'épaisseur dans du 4 mm, en effets aux essais de rotation c'est dur à tourner, les vis de fixation axiale appuyant de trop la couronne à galets sur son chemin de roulement.

En faits j'avais pris pour cette couronne à galets, une rondelle déjà percée, ce manque de matière au centre est préjudiciable pour un bon appuis avec deux dixièmes de jeu de l'ensemble sur le blochet central, donc tout remettre au point zéro.

Il me faut pour un remontage facilité que toutes ces pièces soient solidaires les unes des autres.

Une fois remontée et tournant librement revoir en général ce qui n'est pas terrible dans la structure du montages des différends treuils, éventuellement supprimer des supports devenus inutiles, bien que ces supports disgracieux soient entièrement cachés par le carénage.

Ca implique des montages et démontages pour ajustages, et des aller retours incessants entre la cave atelier et l'appartement, si pas sortis de l'auberge.

L'atelier appartement est plus un atelier modèles avions, la cave atelier plus centré sur la mécanique tournages perçages fraisages.

Mais il se pourrait très bien que cet atelier appartement soit réaménagé en atelier général.

En fait j'ai connu cela à mes débuts, un atelier de mécanique en appartement est nuisible pour le voisinage à cause du bruit, tandis qu'à la cave je suis isolé du bruit causé aux autres,  je puis meuler, souder, presque sans dangers ce qui n'est pas le cas en appartement.

Les désagréments valent bien un peu de sécurité. Bref.

Une fois tout remonté, je passerais à l’équipement radio commande.

Par commodité l'ensemble radio devrait se situer à gauche derrière la cabine de conduite, bien qu’exiguë, c'est la ou sont concentrés toute la filasse des moto réducteurs.

Chacun des vario inverseurs sont munis de fiches mâles et femelle BEC rouge, pour 6 vario inverseurs, il y aura donc 6 arrivées de jus 7,4 v et 7 départs dont un pour le récepteur à 6 voies Taranis.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Jeu 17 Mai - 7:47

Suite à ce travail, traçages perçages de 4 trous de 1,7 pour monter la carrosserie, puis de pointer tous les trous de 2, de façon à y monter cette carrosserie extérieure, qui va me permettre de déterminer les nouvelles place de la carrosserie intérieure dite puits de flèche, donc il me faut couper le bas, pour compenser l'épaisseur du tablier de 10 mm.

Bien sur ces pièces sont remontées la ou elles était avant.

Une fois en place même provisoirement, me permettront de mieux voir l'emplacement du massif de pieds de flèche, en alu de 4 mm.

Puis pour une bonne assise de ce tablier épais il me faut tourner une plaque ronde de 62, de 3,2 d'épaisseur dans du 4 mm, en effets aux essais de rotation c'est dur à tourner, les vis de fixation axiale appuyant de trop la couronne à galets sur son chemin de roulement.

En faits j'avais pris pour cette couronne à galets, une rondelle déjà percée, ce manque de matière au centre est préjudiciable pour un bon appuis avec deux dixièmes de jeu de l'ensemble sur le blochet central, donc tout remettre au point zéro.

Il me faut pour un remontage facilité que toutes ces pièces soient solidaires les unes des autres.

Une fois remontée et tournant librement revoir en général ce qui n'est pas terrible dans la structure du montages des différends treuils, éventuellement supprimer des supports devenus inutiles, bien que ces supports disgracieux soient entièrement cachés par le carénage.

Ca implique des montages et démontages pour ajustages, et des aller retours incessants entre la cave atelier et l'appartement, si pas sortis de l'auberge.

L'atelier appartement est plus un atelier modèles avions, la cave atelier plus centré sur la mécanique tournages perçages fraisages.

Mais il se pourrait très bien que cet atelier appartement soit réaménagé en atelier général.

En fait j'ai connu cela à mes débuts, un atelier de mécanique en appartement est nuisible pour le voisinage à cause du bruit, tandis qu'à la cave je suis isolé du bruit causé aux autres,  je puis meuler, souder, presque sans dangers ce qui n'est pas le cas en appartement.

Les désagréments valent bien un peu de sécurité. Bref.

Une fois tout remonté, je passerais à l’équipement radio commande.

Par commodité l'ensemble radio devrait se situer à gauche derrière la cabine de conduite, bien qu’exiguë, c'est la ou sont concentrés toute la filasse des moto réducteurs.

Chacun des vario inverseurs sont munis de fiches mâles et femelle BEC rouge, pour 6 vario inverseurs, il y aura donc 6 arrivées de jus 7,4 v et 6 départs , pour le récepteur à 6 voies Taranis, ces vario inverseurs ont un UBEC de 5,7 v 1 amp.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Jeu 17 Mai - 17:29

Ce soir la plupart des éléments fixes sont remontés, bien sur encore des re démontages pour ajustages divers, mais un atelier équipé est nécessaire pour ces transformations.

Ce nouveau soir la tourelle est remontée, me reste à fixe la base (que j'avais démontée pour ajustages ) sur le châssis du camion.

Après cela remettre en place toute la petite visserie démontée, et re fixer le moto réducteur de rotation de tourelle.

Pas la suite refaire une peinture malheureusement au pinceau, à moins de la faire sur le balcon à la bombe puisqu'il fait chaud maintenant.

Il y en a eues des jurons de jadis, surtout quand on croit que ça va, mais que ça ne va pas à fond .

En fait à la repose de la tourelle du jeu sous les galets alors qu'avant il n'y en avait pas, puis la rotation de la semelle dure.

Disons que c'était ma seconde barbette construite avec de la récupération, je dirais de bric et de broc.

Par la suite quand je construisait des barbettes, elles étaient dessinées en coupe et vue de dessus, pour bien voir les encombrements respectifs.

Dans ce cas présent , c'était une refonte, et ré adaptation d'un tablier épais, forcément ça dérègle tout.

Hier j'ai reconstruit le chassis support du pied de flèche en alu de 4 mm avec une base entretoise de 10 mm chacune des joues est vissées dessus avec des vis TH de 4x10, et en haut reprises sur l'ancien  massif support des treuils.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Sam 19 Mai - 8:38

Sur l'avant de la cabine de conduite, j'aie posée une manille sur massif de façons à y cappeller le crochet du gros moufle.

La peinture en bombes sera Jaune Cub, couleur qui se rapproche le plus de Liebherr et Cat., bien sur nettoyage de l’ancienne et ponçages, masquage des inscriptions.

Pour cette grue j'ai achetées des chaines et crochets rouges du plus bel effets. Nettement mieux que mes anciennes affreuses.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Sam 19 Mai - 17:02

En après midi, après le mariage princier à la télé, continuation sur les ajustages de la tourelle.

J'avais démonté le moto réducteur du treuil 2, lol impossible de me rappeler ou il était fixé, après de longs tâtonnements j'ai repercés d'autres trous de fixation.

Me reste plus qu'à revisser les 4 vis sous le châssis pour tenir la base de la barbette, mais ça se fera la semaine prochaine pour causes de peintures.

Donc long temps mort à venir.

En faits j'ai le dessus du coffre droit à remettre en place, c'est un coffre mort de décoration dommages car la place est énorme.

Je puis toujours pour avancer m’occuper de Equipement de réception radio et ses varios inverseurs.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Lun 21 Mai - 13:10

En fait de temps mort, que des petits détails à régler, notamment de virer toutes ces vis à tètes rondes sur le tablier du camion servant à tenir les accessoires en dessous, remplacée par des vis à tètes fraisées, il m'a fallut faire deux bricos, pour trouver les bonnes, 3x30 TF, ainsi fait le plateau se retrouve net d'aspérités hormis les deux pions de centrage des contre poids, placés à vide entre le carénage arrière de batterie et la tourelle, pions de centrage servant lors du retournement de tourelle, pour prendre ces masses et les relever.

Je veux un plateau net pour pouvoir mieux le peindre.

Ce matin ponçage des vieilles peintures, mais qui restent en place, déjà que sur alu ça ne tient pas des masses, quand les peintures sont bien accrochées autant les laisser en tant qu’apprêt.

Pour l'accu général, j'avais une batterie plomb de 12 v, mais non acceptée par les varios inverseurs qui ne fonctionnent que jusqu'à 8 v, alors je place la mème en dimensions mais 6 v 7 amp, tout sera un peu plus lent.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Lun 21 Mai - 19:27

Trois photos sur la tourelle remontée sans sa flèche.







Bien sur, elle aussi sera re peinte.

Et puis hier en expo à Samoens Haute Savoie, l'idée m'est venue de motoriser, les stabilisateurs télescopiques.

En faits dès l'origine en 2007, j'avais prévu cette extension mais hydro, alors que je balbutiais sur l' hydraulique modèles.

De ce fait, tout est déjà prévus pour monter des vérins ou autre système électrique.

Dans l'hiver j'ai acheté des micro réducteurs pololu chez BG, vous pensez bien à 4,26 € unité TTC, qu'il ne faut pas s'en priver, ils sont prévus pour micro voiture, j'en ai éssayé un avant souper en 6 v, c'est pas rapide mais puissant.

Alors l'idée est de fabriquer 4 vérins à vis à micro réducteurs, et de les monter en lieu et place des vérins hydro.

Mais j'ai le choix des moyens puisque dans la partie droite de la tourelle, est un long caisson complètement vide , qui pourrais recevoir un groupe hydro complet 1 micro pompe Magom 1 distri une voie ou 2 voies, un réservoir d'huile, pour action en deux phases, avant et arrière mais juste en extension, coté stabilisation verticales ce sont des vis de 6 au pas de 100 qui me donnent satisfaction, doublés de semelles en bois durs, à placer sous les tampons, pour relever l'auto grues d'un cm.

L'avantage des vérins hydro, qui une fois montés, sont des longueurs exactes des courses mini et maxi, donc pas besoin de fins de courses.

Avec moto réducteurs il faut un système complexe de fins de courses à base de ressorts de compression.

Bien sur il n'y aurait que ces stabs en Hydro.

Bon c'est tout aussi vrais que je maîtrise parfaitement les groupes hydrauliques, remettre le relevage de flèche et le télescopage à l'hydraulique.

A l'origine le camion était une commande d'un Suisse, qui le voulait tout hydraulique, alors que je commencés à appréhender cette technique, j'avais prévus des vérins hydrau énormes de 30 de diamètre intérieurs, dont celui du télescopage mesurait 80 cm de long, à un seul effet en poussant, et bien sur dans le carénage un énorme réservoir d'huile.

Dans cette nouvelle version, je vois une pompe Jung, 4 distris leimbach que j'aie en stock, et re fabriquer deux grands vérins hydrau à double effets et un réservoir de disconnection.

La tourelle n'a pas une rotation infinie sur son axe, mais partielle, ce qui veux dire que sa rotation est arrêtée sur 355 °, ce qui permet de placer le groupe hydro dans ce compartiment de tourelle, et de faire passer, par l'axe de rotation tourelle au châssis, les flexibles nécessaires aux vérins de télescopage.

Dans ce cas, ceux ci sont plus longs que normal, de façons à pouvoir s'enrouler à plat sans coudes.

Si deux systèmes d'extension, 4 flexibles sont nécessaires, mais ici ces vérins ne forcent jamais, ils ont un rôle d'extension et de retrait , dans ce cas flexibles polyamides de 1,8x3 à pression de 55 bars à froid.

Coté gros vérins, tubes polyamide de 2x4, quoi que ceux de 1,8x3 résistent bien à 55 bars, restent assez souples pour convenir à ces relevages, sachant que les vitesses de télescopages n'ont pas besoin d’être rapides. Et ainsi ce camion retrouverais ses fo ctions premières.

Mais ça implique un autre récepteur que celui à 4 voies prévus.

2 directions indépendantes, 1 sens de marche AV AR, un module PS4 CTI en stock pour 4 allumages et extinction indépendantes par tops, car je compte bien ré activer mes différends feux, mais cette fois à leds et remplacer les ampoules à incandescence.

Par ce PS4, je puis faire aussi fonctionner le bruiteur diesel, et le gyrophare orange sur cabine, et de façon automatique l'action sur les clignotants.

De faits si deux gros vérins hydrau, économie de deux vario inverseurs.

Coté vérins , si pompe Jung, tubes laiton de 18x20, à 20 bars 50 kg de poussée, est ce bien justifié ? Peut etre qu'une pompe magom à brushless serait suffisante ?
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par gregfr59 le Lun 21 Mai - 20:49

bonsoir Jean-Paul.je vois que tu as bien travaillé  Wink
petite question,pour les stabs,tu ferais les jambes en hydraulique et l'écartement éléctrique c'est bien ca?

gregfr59

Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Lun 21 Mai - 21:20

L'écartement hydrau, mais les jambes restent telles quelles à vis.

C'est le relevage et télescopage de flèche qui redeviendraient hydrauliques.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mar 22 Mai - 9:16

Ce matin, continuation sur des détails, toutes les vitres était montées sur vis de 2 mm, remplacées par rivets alu TF de 2x4, et comme les vitres sont teintées en noir transparent les tètes de rivets sont peints en noir, mais plus rien ne dépasse.

Il n'y aura pas de peinture en bombe, promodel ne les a plus en stock, ça sera petit rouleau mousse et pinceaux fins, j'ai trouvée à Auchan une jolie peinture Jaune d'or qui ressemble de loin à la couleur Liebherr. 

Ce soir j'aurais ma nouvelle batterie plomb de 6 v qui se mettra en place dans son berceau sans problèmes, car que ce soit en 12 ou 6 v ces batteries ont une section de coté identique, 151x94. La batterie à électrolytes gélifiée sera en position couchée.

Pour l'hydro, je vais déjà faire un essais sur le relevage de flèche, puisque j'ai déjà mes points d'ancrages bas et hauts, le vérin fait d'axes de noix à axes de noix 245. Il sera à tète démontable, plus facile pour changer les joints.

En faits c'est ce vérin de relevage de flèche qui force le plus au démarrage, vue que la flèche est horizontale, mais le vérin est de biais heureusement.

Le grand celui de télescopage de flèche, ne force que dans la mesure ou il relevé en télescopage tous les éléments par système échelles multiples. Les distris seront de type Leimbach, j'en ai en rab suite au démontage de mon tractopelle vilain comme tout, construit à titre d’essais à une échelle bidon.

Ces distris sont parfaitement étanches, qui bien réglés permettent la position déployée des charges.

Je possède une pompe d’essais avec un distri unitaire magom, l'éssais de fonctionnement se fera avec.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mar 22 Mai - 15:23

Début des peintures à la brosse plate, les meilleures, et puis j'aie ma batterie de 6 v.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par gregfr59 le Mar 22 Mai - 15:29

Et bien,c'est un bien beau programme,je commence de plus en plus a m'interesser aux autoportées maintenant,c'est malin  a 

je me demande si je ne garderais pas mes deux camions maintenant pour n'en faire qu'un.Je crois que je vais commencer a y reflechir.
c'est dommage qu'on soit loin Jean-Paul,je dispose du materiel d'aerogommage,ca aurait pu t'etre bien utile pour repartir sur un support neuf.

gregfr59

Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mar 22 Mai - 19:45

Qu'est ce que c'est que l'aérogommage ?
En fait pour partir sur une bonne base d'auto portées, pas besoin au départ de 5 essieux.

Mais il est bien entendu que plus il y a d’Essieux, mieux la charge totale sera répartie.

Ce LTM en fait était une commande d'un suisse, il se faisait une joie de posséder celui ci, mais n’était pas patient pour attendre sa livraison.

Sur cet engin la charge est de 2,5 kg par roue, ce qui est un maximum, pour un PTR de 25 kg.

C'est en fait la flèche télescopique qui est lourde, car on à pas tellement d'autres moyens à cette échelle de construire des flèches télescopiques. Ma flèche actuelle en tout électrique fait 6100 gr, en hydro ça sera plus lord du fait que les vérins sont plains d'huile, et pourtant c'est du tout alu.

J'avais idée de construire deux LTM 1075 à 3 essieux, et flèche plus légère à 4 éléments en tubes minces, mais ça ne s'est pas fait, en vue de leur revente.

Les camions Tamiya ne sont pas aptes à cette charge, ou alors rallonger les châssis et refaire des cabines de conduite basses de type Liebherr ou Groove, de plus le rajout d'amortos à ressorts costauds sont nécessaires.

De toutes façons mes bases de départ c'est longerons alu à la tamiya, mais sur celui ci au 1/16 base de départ Panther de Robbe.

Je penses qu'il te faut continuer ta grue à tour, et la faire très bien, par la suite tu te fait une auto portée Liebherr 1075 à 3 essieux tous moteurs et directionnels, à flèche à 4 éléments, le premier relevable tube mince de 50 au carré, puis 40, 30, 20.

Sur ces engins la flèche de base fait 60 cm de long, les trois autres sont télescopés de 50 cm, car 10 cm restent dans chaque éléments, du coup levage à 600+3x500=1600 plus la hauteur du pied de grue du sol environ 100 mm, de faits la tète de flèche culmine à 2200, si en plus tu rajoute un GIB en treillage de 600 de long tu culminera à 2800 de haut, ce qui te permettra sans le gib de mettre en place tous tes éléments, tourelle , flèche et contre flèche, plus masses de béton en bout de contre flèche et au pied du mat.

Quand j'ai fait ma grue à cage télescopique, je ne pensait pas me servir d'une grue de montage, mais j'y ai été forcé, car il m'aurait fallut 3 bras et trois mains, dans un premier temps je me servais d'une auto portée à flèche treillage, pour tout monter, la Grue Atkinson qui elle aussi devait etre montée sur le chantier, flèche de 2100 de long montée.

C'est le désistement du suisse, qui m'a forcée la main à me servir avec bonheur de cette 1100.

Mais tu verra sur tes premiers chantiers en exposition, qu'une auto portée te manqueras ?

C'est un élément essentiel aux montages, la troisième main ou la servante, parce que l'on a que deux mains, et qu'il faut toujours demander de l'aide aux gars qui sont à coté. Au bout d'un moment ça devient chiant pour tout le monde.

Cette 1100 du fait de son grand allongement, me permet de monter chacun des gros éléments en l'air sans besoin de personne.

Le porte flèche de 6 kg, la contre flèche complète, des câbles de levage y sont attachés en permanence, et le pied de flèche.

Indispensable disais je, car une fois en l'air et tenus par l'auto grue, j'ai les deux mains libres pour mes branchements divers.

Une fois le pied de grue monté, ainsi que le mouflage je relève la flèche juste pour qu'elle ne touche pas le sol, je met alors en place tous les contre poids béton, et ça, c'est un spectacle en soit pour le public.

En fait une grue à tour est utile sur un chantier de bâtiments, dans ce cas il faut des touries à béton, des camions bennes et des pelles mécaniques, et des accessoires comme des coffrages assemblables de façons a élever des murs.

Note que le montage des éoliennes ne demande que rarement des grues à tour, mais des auto portées.

L'auto portée est la grue universelle, à tout faire, se déplace facilement, et n'importe ou, même sur terrains mous, se déploie très rapidement, ou se replie de même, elle fait du montage, du relevage de tous bords, elle peut faire du dragage, on peut lui monter un godet preneur grâce à ses deux treuils.

L'auto portée est la grue de dépannages par excellence.

Mon idée avant 2015 c’était le montage de petits bâtiments industriels façons silos à grains, ronds, une base en contre plaqué, à placer au sol de niveau, avant l’expo, prévoir des coffrages semi cylindriques, ou des tronçons de coffrages cylindriques en anneaux.

L'auto portée s'allimente en béton maigre sur tourie autoportée, dans un godet à goulotte de coulée béton.

Le béton aurait été très maigre, plus de sable et une cuilèrée à soupe de ciment, plus une cuillère à café de prompt, pour des prises rapides.

Le chantier : mise en place des coffrages cylindriques, on peut s'en faire deux, ils sont démontables en demi cylindres pour démoulages, ils sont prévus comme sur nos mats de grues pour etre dessus ou dessous.

On monte les deux étages de coffrages et on coule le béton maigre, on a largement le temps dans la matinée, à midi, pause repas, le béton durcis, l'après midi on démoule le premier celui du sol, on le ré assemble en cylindre pour le monter en troisième position sur le deuxième, et l'on coule le béton, une pause en après midi le temps qu'il durcisse.

On démoule le deuxième étage, on le remonte, et le pose en 4 étage et l'on recommence.

Si éxpo en deux jours, tu peut faire 8 étages, hauteur d’étage 100 mm, épaisseur anneau de béton 1 cm maxi autrement dit silo finis de 800 de haut ce qui au 1/14 fait  un peut plus de 11 mètres en réels.

Le dimanche soir tu plie, ton béton est friable à souhaits, tu le détruit et tu le récupère. Tu plie ton auto portée, tu range ta base et tes coffrages sur ta remorque tirée par la grue, et tu emmène tout ça à ta bagnole et tu rentre chez toi.

Pour ainsi dire avec quelques panneaux explicatifs pour le public, tu est une partie du spectacle à toi tout seul tu te suffit à toi même.

J'avais idée de faire des coffrages cylindriques façons boites de moulages des fromages en tôles acier minces, avec déverrouillages intérieurs et extérieurs, pour rétrécir celui d'intérieur et élargir celui d’extérieur ainsi les deux coffrages restent entiers, on les soulèvent à la grue, on pivot, on les referme, et on les remets en place puisqu'ils sont prévus pour ça, gain de place, gain de temps, silo finis de 120 de diamètre.

Le but en faits est le déploiement de la grue, le montage des coffrages, le coulage du béton, et le décoffrage du silo.

Tu te passe de tourie béton, tu la remplace par un silo malaxeur vertical, ou une petite bétonnière faite maison pour mélanger juste la quantité de béton pour la matinée, la grues s’alimente directement à la bétonnière.

En fait mon idée resservira aussi à la grue à tour.

Il faut pouvoir malaxer un béton maigre relativement liquide.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par gregfr59 le Mar 22 Mai - 20:39

pour l'aerogomage,le principe reste celui du sablage mais beaucoup plus fin et moin agressif pour le support.pour info,bien reglé,ca peut enlever l'encre d'un autocollant sans attaquer le papier.je fais pas mal de décapage de meubles avant patine,des jantes auto,nettoyage pièces moteur,carrosserie,(recement un citroen HY) etc.j'ai meme deja fais une cabine de camion de marque robbe.l'alu ressort tres légèrement graineux,idéal pour une bonne accroche de nos peintures.Si je ne me trompe pas,Bartste sablait tous ses modèles avant peinture Wink
pour l'autoportée,ca reste un projet lointain,je prefere me consacrer a un seul projet a la foi car je sais par experience qu'a vouloir faire plusieurs choses en meme temps,on ne fini jamais rien.
En fait,de mes deux camions,je ne garderais que les essieux,le moteur servonaut et les jantes alu.le chassis serait completement fabriqué en alu.pour les suspensions,je me demande si il est vraiment necessaire d'en installer sur un engin aussi lourd qui au final est plus destiné aux démonstrations qu'au roulage.Peut etre que je me trompe?
Ta reflexion sur le beton et les coffrages me plait beaucoup car j'ai deja songé a la meme chose et je pense en ce moment meme avec la fabrication de la grue a fabriquer des coffrages de banches,une tremie a beton,des racks a étais,des stabilisateurs de banches,enfin tout ce que j'ai l'habitude de voir tous les jours sur les chantiers.et puis tout ca posé sur un plateau ferait un beau chargement en prime.

gregfr59

Messages : 66
Date d'inscription : 01/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mer 23 Mai - 2:54

Pierre 59, lui aussi sur les Camions avait commencée une auto grue 12000, ponts tamiya, sans suspensions, il n'a plus donnés de ses nouvelles depuis 2015, on ne sait pas si la grue à été terminée.

En fait, même si le constructeur destine son auto portée qu'aux démos, de tels engins très lourds, sont intransportables, et restent sur une étagère à la maison, le gars la sort une fois, se fait un tour de reins, et la laisse à la maison.

Une auto portée avec suspensions, peut se transporter seule par radio depuis la voiture, jusqu'au au lieu de l’exposition, c'est sa fonction première, certes ses différentiels ne sont pas ce qu'il y a de mieux, car si une roue est en l'air, elle bouffera la puissance moteur et l'engin ne bougera plus.

On compte alors sur l'inertie de l'engin pour continuer sa route.

Sur le LTM la plupart des roulages se sont faits sur goudron, et à part quelques seuils de portes un peu hauts pour son échelle, je l'ai toujours transporté par radio.

Pour moi les buts premiers de tous mes engins routiers, c'et d’éviter de me faire suer à les porter, ou de les charioter, mais de les faire rouler.

Un bel exemple, mon convois routier, camion spécialisé 5 axes, transport de ma grosse liebherr 964 de 25 kg sur son fardier à col de cygne hydrau, convois chargé de 60 kg, sur route du parking au lieu d'expo, à parts les seuils de portes, je fais ça d'un seul tenant, au lieu de faire 5 voyages à pieds.

Mon idée première pour ma grue à tour aurait été des noria de transports sur plateaux du parking au lieu d’expo parfois assez éloigné, mais voila, je n'avais pas construit de semi aptes à transporter mes éléments de grue, ça en aurait fait une tripatouillée de voyages: la flèche d'un seul tenant, la contre flèche, le porte flèche, la base de grue, les 10 éléments de mat, le seau des contre poids, la cage télescopique, les deux grues auto portées, 8 voyages au moins 10 au plus, je l'ai fait une fois au retour à Firminy après St Etienne 42, c'était drôle mais chiant.

Bref, l'engin auto portée se débrouillant seul est justifié pour sa mise en place, mais s'il n'est pas roulant, on se sentira toujours frustré qu'il ne le soit pas.

Et c'est leurs raisons d’êtres d'engins mobiles.

J'avais aussi imaginé des pelles sur stabilisateurs façons araignées, mais fixes et sans roues, transportées par fardier spécialisé, peut etre drôle ainsi fixes sur son plateau, mais chiant de ne pouvoir se déplacer.

En sommes vouloir des engins de TP handicapés par leur manque de mobilité.

Ca revient à dire de construire une locomotive à vapeur d'usine durant 5 ans, et de ne jamais pouvoir la faire rouler seule vachement frustrant.

Quand j'ai fondé mon club : vapeur hobby 69, mon secrétaire construisait une loco ancienne Schneider du Creusot à deux essieux, il n'en voyait pas la fin au bout de 3 ans de travail, de vapeur il voulait la transformer en électrique ?

Belle connerie car tout autant de travail pour la terminer en vapeur, et il l'a terminée deux ans plus tard, à sa grande joie, mois j'avais terminée ma vraie loco vapeur une 030 St Léonard d'origine Belge.

C'est comme ta grue, si tu sabote ton travail de construction et d''n faire une simili grue à tour mal fagotée, tu le regrettera toute ta vie, Une telle grue se construit sur PDF, certes avec nos moyens techniques simplifiées, mais dans sa teneur de grue de chantier en éléments séparés, son montage est démontage lors de l'exposition est une démonstration en soit.

On a tous des idées mirobolantes de faire comme la réalité, mais on ne va jamais au bouts de nos projets, parce que c'est TRES long à construire, mais quand elles sont terminées suivant nos critères, on ne s'en félicite que mieux.

Alors tu va continuer à construire ta grue telle que les PDF te l'indique, sans la saboter, sans la simplifier à l’extrême et que tu regrettera toute ta vie, parce que une fois construite, tu penses que tu ne va faire que des grutages ?

Une grue de chantier de bâtiment c'est 50% de temps d'utilisation, elle n'y est pas, on est vachement emmerdés, remplacée par les LTM qui prennent une place au sol non négligeable, et qu'on risque de se faire voler la nuit car mobile sur pneus.

Va faucher une grue à tour scellée sur son massif de béton ?

De faits ta grue à tour sera un pot de fleurs, parce que tu n'aura pas prévus tous les accessoires qu'elle peut lever.

La mienne est avant tout un objet de démonstration de montages, et je n'aie jamais eu à m'ennuyer lors des montages et démontages, tu penses bien 151 montages et démontages depuis 2007.

Les grutages n'ont pas été les plus importants.

Lors de mon premier St Rambert d' Albon, chez tecnimodel, j'avais la grue à tour et le LTM, eh bien le spectacle s'est fait avec Pierre Lafontaine de Genève et une autre de ses grues auto portée aux levages et mises en place de travées de ponts nécessaire au circuits routiers.

Ca se passait en deux  jours et demi, un après midi montage de la grue à tour au LTM, puis déplacement sur route de celui ci, pour mise en place aux culées du pont le lendemain, montages une bonne partie de la matinée, puis retour LTM au pied de la grue à tour le dimanche pour son démontage.

Pierre Lafontaine s'en est achetée une faite par un Allemand, mais façon maquette, il la monte, et ne s'en sert pas tant que ça, c'est un pot de fleur.

Tu comprends mes façons de voir ?
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Mer 23 Mai - 9:32

Ce matin peintures générales, faut en profiter que tout est démonté.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par admin-jpg le Jeu 24 Mai - 12:21





Ce matin continuation sur le jaune, ça y est la peinture sèche et finit par recouvrir les défauts. Je suis obligé d'aller lentement, par faute de places disponibles, alors c'est long.
avatar
admin-jpg
Admin

Messages : 15409
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 73

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par Teamtoyota19 le Jeu 24 Mai - 21:14

Tu fais ça à la bombe ?
avatar
Teamtoyota19

Messages : 678
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 29
Localisation : Corrèze

Revenir en haut Aller en bas

Re: LTM 1100 5-1

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum