Ma petite entreprise TP - mini engins TP

Pelles Mécaniques à vapeur sur Rails BUCYRUS

Aller en bas

Pelles Mécaniques à vapeur sur Rails BUCYRUS Empty Pelles Mécaniques à vapeur sur Rails BUCYRUS

Message par admin-jpg le Jeu 1 Jan - 10:11

Pelles Mécaniques à vapeur sur Rails BUCYRUS GB-35MM-4710-13-24-001


https://youtu.be/wh2lPomiO_Y

L'autre jour à la télé, un reportage sur le creusement du canal de Panama par les Américains vers 1910, qui à couté la vis à 5000 hommes et à duré dix ans avec d'énormes difficultés.

Les pelles mécaniques à vapeur étaient montée sur un wagon à voie large, pour plus de stabilité, la pelle était automotrice, montée en bout de wagon, et sa tourelle pivotait sur 180 ° au travail, le creusement se faisait en chouleur, comme les pelles buttes actuelle, elles étaient à crémaillères.

Il n'y a que le massif du bras qui tournait, la cabine étant fixe, des wagons à voies normales américaines étaient montés en parallèles, et la pelle chargeait en continue des wagons du type plats à ranchers.

Ce préambule pour m'amener doucement, j'espère dans l'année, pouvoir entamer la construction d'un tel engin ?

La difficulté en faits sont de deux ordres : la rotation de flèche ou tourelle, et la transmission des organes de commandes.

La transmission du mouvement d'avancée de l'engin aux organes de roulement.

Si l'on veut bien réfléchir à ces difficultés, une pelle classique sur chenilles, même à vapeur, se doit d'avoir sa tourelle en rotation sur 360 ° d'où des difficultés de transmission du fluide vapeur aux moteurs ou des transmissions mécaniques aux barbotins au travers de l'axe de rotation.

Alors ? Pourquoi ne pas construire un modèle spécial, non sur chenilles mais sur wagon ferroviaire, mais avec toute la tourelle qui pivote avec la flèche ? 

Toute la machinerie est contenue dans la tourelle chaudière comprise, la rotation ne se faisant que sur 180 °, il est plus facile alors de faire un conduit souple de vapeur axial à la tourelle, pour actionner le moteur de propulsion ?

Quoi qu'un un moteur de propulsion n'est pas utile du tout, la voie et son écartement est à déterminer par rapport à l'échelle.

Le 1/10 donnerait une voie de 135 mm d'écartement, et une largeur wagon 220 mm, en faits la pelle n'est pas destinée à rouler derrière un convois ferroviaire quelconque, c'est surtout un support.

Comme base il y aurait aussi les patins en Té inversés ?

Une base circulaire assez lourde sert d'appuis à l'engin, qui tourne autours, en rotation de 360 °.

Des patins en Té inversés font parties de la tourelle, et tournent avec elle, ils sont actionnés par un moteur avec une forte réduction, ils sont montés sur mouvement excentriques.

Quand la pelle doit avancer elle actionne ses patins qui font une révolution de haut en bas, soulève la pelle et la repose plus loin du rayon d'excentrique. 
Vue le poids de l'engin, la course sera faible, 5 cm étant une moyenne.

Ainsi la pelle se déplace ou elle veut, et pour tourner elle se sert de sa tourelle.


Dernière édition par admin-jpg le Sam 14 Sep - 19:28, édité 1 fois
admin-jpg
admin-jpg
Admin

Messages : 19886
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 74
Localisation : LA BALME-DE-SILLINGY

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Pelles Mécaniques à vapeur sur Rails BUCYRUS Empty Re: Pelles Mécaniques à vapeur sur Rails BUCYRUS

Message par admin-jpg le Sam 14 Sep - 19:27

Je reprends cette idée avec de nouvelles vue :

Mais mon rêve d’achèvement de carrière serait une pelle chouleur à vapeur à chauffe au charbon du genre BUCYRUS montée sur rails de chemin de fer, à fléau sur crémaillère, mais à commandes manuelles. Bien que des commandes radio simplifient de beaucoup les manipulations.

J'en ai pas mal observées sur vidéos lors du creusement du canal de panama, un wagon à bogies porte la chaudière, la partie pelle pivote autours d'un bâtis sur 180° de parts et d'autres du wagon, un seul joint tournant central pivotant pour l'arrivée de vapeur l’échappement se faisant à l'air on alimente la chaudière par l'arrière en charbon, la pression étant fixée à 6 bars.

Plusieurs moteurs vapeur pour actionner les mécanismes, le treuil de relevage du godet chouleur, le treuil cabestan de la crémaillère est fiché sur la flèche, un autre pour la rotation de flèche, ainsi pas de crabotages difficiles à construire et à faire fonctionner, le godet se vide par dessous en tirant sur une corde, par exemple par un servo costaud avec un grand palonnier.

L'emmerdement d'un tel engin c'est pour les expositions, ça pue et ça emmerdes tout le monde.

Et pour retomber sur le topic du haut, surtout pas de tourelle pivotante, en effets cette solution à jas pivotant sur 180 ° ouvre d'énormes possibilités, déjà toutes les transmissions vapeur sont fixes, sauf celle du moteur de crémaillère sur flèche. une durit silicone armée devrait faire l'affaire, bien qu'un joint tournant vapeur n'est pas impossible à construire basé sur un système à rotule.

Je parlais plus haut de l'avancement sur rails de la machine, rien de plus simple, un moteur à vapeur fixé sur le châssis transmet son mouvement à l'axe du bogie par renvois d'angle au pivot vertical qui est repris plus bas par un autre renvois d'angle comme la pelle vendue à Greg 59, de la rien de plus simple de transmettre les mouvements aux deux essieux du bogie par chaines à rouleaux, ce qui n’empêche pas la suspension de jouer.

Coté échelle, ne pas trop miniaturiser, je vois le 1/12, bien que la voie de 127 mm standard Anglais et Français l’échelle de la voie normale étant le 1/11 ce qui ferait un wagon de  600 à 700 de long.

Coté moteurs à vapeur j'ai les plans d'un moteur tout en laiton , système que j'ai duplicaté à toutes cylindrées, moteurs deux cylindres à doubles effets à coulisses Stephenson d'inversion du sens de marche.

Celui de propulsion étant du type sur pieds, mais ceux des treuils peuvent etre intégrées aux bâtis qu'ils mettent en mouvements, en faits une extrapolation du moteur pilon.

Un tel engin prendra quand même une bonne année de construction et peut etre revendu à des amateurs ferroviaires vapeur.

A mes rêves quand ils me tiennent.
admin-jpg
admin-jpg
Admin

Messages : 19886
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 74
Localisation : LA BALME-DE-SILLINGY

http://mini-engins-rc.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum